A Saint-André

Bel hommage des militants PCR aux victimes de violences coloniales

12 décembre 2023

Comme prévu, à l’initiative de la Section PCR de Saint-André, en cette matinée ensoleillée du dimanche 10 décembre, une forte délégation de militant-es et quelques amis du PCR se sont retrouvés au cimetière de la Ville, pour un hommage à Edouard Savigny, militant communiste battu à mort par des nervis le 10 décembre 1967, un jour d’élections. Paul Vergès était candidat.

Jacky The-Seng, remerciant les camarades et amis présents , a rappelé brièvement les circonstances de la mort tragique d’Edouard Savigny et l’engagement pris par la Section de Saint-André, lors de sa refonte en janvier 2013, de perpétuer cet hommage, tradition voulue par Ary Payet. Ont été associées à son souvenir les autres victimes de la répression coloniale avant de consacrer quelques mots aux zarboutans de la Section qui ont « désoté la vie » dernièrement.

Paul Dennemont est quant à lui revenu sur le lourd tribut payé par le PCR au cours de ces années de l’ère Michel Debré, ces répressions subies par les communistes pour s’être battus pour les droits fondamentaux du peuple Réunionnais, en ayant une pensée particulière pour Paul Vergès qui a mené de nombreuses batailles à Saint-André. Plus que jamais a-t-il conclu, il faut un PCR fort pour faire face aux grands défis d’aujourd’hui et de demain.

L’hommage s’est terminé par le dépôt d’une rose rouge, témoignage de souvenir, sur la tombe d’Edouard Savigny, par chacune des personnes présentes.

Correspondant

A la Une de l’actuParti communiste réunionnais PCR

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?