Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Hommage

Comité Solidarité Chagos La Réunion : « Disparition de Desmond Tutu : Une vie entière pour l’égalité entre les hommes »

Communiqué du Comité Solidarité Chagos La Réunion (CSCR)

lundi 27 décembre 2021, par Alain Dreneau, Georges Gauvin


Le Comité Solidarité Chagos La Réunion salue la mémoire d’un ami de la cause chagossienne.


Rencontre entre Olivier Bancoult et l’archevêque Desmond Tutu.

Desmond Tutu, archevêque anglican, compagnon de lutte de Nelson Mandela, prix Nobel de la paix et grand ami de la cause chagossienne s’en est allé en ce dimanche 26 décembre2021.

Chers amis de la cause chagossienne, c’est la triste nouvelle que nous venons d’apprendre. En Desmond Tutu disparaît un champion de la lutte anti-apartheid et pour la cohabitation pacifique des gens de son pays la République sud-africaine, ainsi qu’un ami sincère de la cause chagossienne.

C’est Desmond Tutu qui avait inventé l’expression ‘peuple arc-en-ciel’ lorsqu’il parlait des gens de son pays. En tant qu’ami de la cause chagossienne, avec six autres prix Nobel de la paix, il avait écrit une lettre à Obama – lui aussi prix Nobel de la paix – quelques jours avant la fin de son deuxième mandat de président des USA pour l’inciter à répondre positivement au droit de retour chez eux des Chagossiens.

Bien entendu Obama n’en avait rien fait, tout comme Boris Johnson premier ministre britannique, alors que tous deux étaient bien placés pour faire droit à une revendication bien naturelle, bien légitime et bien justifiée d’un peuple.

En ce dimanche 26 décembre, le peuple chagossien a perdu un ami sincère en la personne de Mgr Desmond Tutu, mais il peut se féliciter qu’à un moment donné sept personnalités mondiales des plus brillantes – sept prix Nobel de la paix – se soient réunies pour écrire une lettre à l’homme alors le plus puissant du monde afin que le droit légitime du peuple chagossien lui soit reconnu.

Pour nous au Comité Solidarité Chagos La Réunion, la disparition de Desmond Tutu ne peut que nous encourager à continuer à aider les Chagossiens dans leur lutte en sachant que le seul combat perdu d’avance est celui que l’on ne mène pas et que la lutte finit tôt ou tard par payer.

Georges Gauvin, président du Comité Solidarité Chagos La Réunion
Alain Dreneau, secrétaire du CSCR


Voir en ligne : https://www.temoignages.re/social/d...


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus