Cyrille Melchior salue la mémoire du président namibien Hage Geingob

6 février

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès de Hage Geingob, Président de la République de Namibie. Cette grande voix de l’Afrique, défenseur des libertés et militant anti-apartheid, a connu un douloureux exil, avant de revenir dans son pays au moment de son indépendance. Il avait alors présidé l’Assemblée constituante, puis était devenu le premier Premier ministre du pays, en 1990.

Ce visionnaire, partisan d’une coopération fraternelle et universelle, ardent défenseur de l’unité de la Nation namibienne, était devenu chef de l’Etat en 2015.

En septembre 2023, j’avais conduit une délégation réunionnaise dans ce pays, à l’invitation du Président Hage Geingob, pour renforcer la coopération culturelle entre nos deux territoires. J’avais été particulièrement impressionné par la force de conviction qui s’exprimait dans nos échanges avec les autorités namibiennes. La Ministre de l’Enseignement supérieur avait ensuite participé, ici, aux festivités du Gran 20 désanm. Nous avons ainsi tissé des liens appelés à se renforcer.

A la famille du Président Geingob, aux autorités et au peuple namibien, j’adresse mes plus sincères condoléances et l’expression de l’amitié profonde de la Réunion.


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?