Hommage

Décès de Georges-Marie Lépinay : condoléances du Parti communiste réunionnais

L’ancien secrétaire général de la CGTR nous a quittés

Parti Communiste Réunionnais / 31 août 2021

Le PCR a appris hier le décès de Georges-Marie Lépinay, ancien secrétaire général de la CGTR. Il a rendu public un message de condoléances dont voici le contenu :

JPEG - 94.5 ko
Georges-Marie Lépinay.

Le Parti communiste réunionnais a eu la tristesse d’apprendre ce jour le décès de Georges-Marie Lépinay.

Ancien militant du PCR, Georges-Marie Lépinay avait travaillé à Témoignages pendant plusieurs années à partir de la fin de la décennie 1960. Entré comme homme à tout faire, il devint un des rédacteurs du journal, notamment sur les questions sociales et agricoles. Engagé également sur le front syndical, il devint secrétaire général de la CGTR où il succéda à Bruny Payet, ancien directeur de Témoignages, en 1987.

En tant que responsable syndical, il fut alors au cœur des grandes batailles menées pour obtenir l’égalité sociale, ainsi que pour les droits des dockers et de tous les travailleurs mis sur le côté par le système économique en place à La Réunion.
Dans tous ces combats menés pour la cause des travailleurs, Georges-Marie Lépinay s’était fortement impliqué dans la lutte des planteurs. Avec la plume dans les colonnes de Témoignages ou sur le terrain dans la bataille contre la fermeture de l’usine de Savanna, il animait la résistance contre les réformes qui ruinèrent des milliers de planteurs et entraînèrent la fermeture de nombreuses usines.

Parallèlement à son engagement syndical, Georges-Marie Lépinay fut également conseiller régional dans le groupe communiste. Secrétaire général de la CGTR jusqu’en 1996, il continua ensuite à militer au sein du syndicat. Représentant de la CGTR au Conseil économique social et environnemental régional, il en fut des plus éminents conseillers.

Georges-Marie Lépinay avait le souci constant de rechercher les explications aux phénomènes que nous vivons et de partager le résultat de ces expériences. Il va désormais entrer dans l’Histoire de La Réunion.

A sa famille, à ses proches et au syndicat CGTR, le Parti communiste réunionnais fait part de ses plus sincères condoléances.

Le Port, le 30 août 2021