Hommage

Décès de Jean-Charles Nègre : le PCR perd un grand camarade

Message du PCR au PCF, suite à la disparition de Jean-Charles Nègre

Témoignages.re / 29 mars 2020

JPEG - 55.2 ko
Jean-Charles Nègre était membre de la direction du PCF.

« Le PCR a appris avec tristesse le décès de Jean-Charles Nègre, vendredi 27 mars, emporté par le coronavirus. Il était membre de la direction du PCF et, à ce titre, a effectué plusieurs déplacements à La Réunion. C’était un ami, un grand camarade. A sa famille, à ses camarades de combat et à la direction du PCF, le PCR vous transmet ses sincères condoléances.

Nous découvrons Jean-Charles, en 1978, à Cuba lors du Festival Mondial de la Jeunesse et des Etudiants qu’il présidait. La Réunion était représentée par une délégation de 9 jeunes du FJAR (Front de la Jeunesse Autonomiste de la Réunion). Cette haute responsabilité lui conférait une stature internationale incontestée. Il était proche de nombreuses organisations de jeunesses et plus tard des organisations politiques nationales.

Il était certainement l’un de ceux qui connaissaient le mieux La Réunion. Il agissait constamment pour renforcer les liens de solidarité entre le PCF et le PCR. Il témoignait d’un profond attachement à La Réunion et au PCR. Les dirigeants du PCR le lui rendaient bien, soit à l’occasion de ses séjours chez nous ou lors de nos passages à Paris. Il aimait échanger sur nos analyses respectives.

Au moment de lui rendre un dernier hommage, nous nous inclinons humblement devant toute une vie militante et d’abnégation au service des autres et de son parti. Sa disparition en cette année du centenaire du PCF, dans le contexte de l’épidémie au coronavirus, nous rappelle l’urgence d’un projet de grande coopération mondiale, cher à notre regretté camarade. »

Elie Hoarau,
Président du PCR