Nos peines

Dernier hommage à Gilbert Ramin : émouvante intervention d’Élie Hoarau

20 janvier, par Paul Dennemont

C’est ce jeudi 18 janvier — dans l’après-midi — qu’ont eu lieu au centre funéraire de Saint-Pierre les obsèques de Gilbert Ramin, décédé depuis dimanche. Nous y étions. Elles n’ont pu avoir lieu plus tôt en raison des contraintes causées par le passage du cyclone Belal. Cinq jours compliqués et pénibles pour la famille.

Après les rites funéraires tamouls, un hommage lui a été rendu dans la salle d’adieu où se sont retrouvés sa famille, ses proches, amis et connaissances venus de différents coins de l’île, mais également des camarades du PCR : Élie et Gélita Hoarau, Michel Folio, Marianne Assing, Jacky The-Seng, Yvon Virapin , Jean-Max Moutiapoullé…

Dans une brève et émouvante intervention, le Président du PCR a tout d’abord adressé son soutien entier à la famille de Gilbert Ramin puis saluant son « compagnon de route, l’homme de combat et de conviction », Il a rappelé le parcours politique de notre camarade : son exil en région parisienne dans les PTT, son implication au sein de l’UGTRF, puis au PCR et plus particulièrement à la Section de Saint-Benoît, après son retour à La Réunion en 1972 et les longues luttes menées aux cotés de Paul Vergès et du Parti, pour l’amélioration des conditions de vie des Réunionnais.

Ancien adjoint PCR de Jean-Claude Fruteau, et conseiller régional, Gilbert Ramin avait quitté Saint-Benoit en 2007 et résidait à Saint-Pierre après quelques années passées à Saint-Joseph.
Élie Hoarau concluait son hommage en s’adressant à l’épouse de Gilbert Ramin et à ses enfants : « Vous pouvez être fiers de votre époux et de votre père, pour tout ce qu’il a accompli ». Une chanson locale particulièrement touchante et choisie par le défunt de son vivant, clôturait la cérémonie d’adieu.
Adieu Gilbert !

Paul Dennemont

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?