Nos peines

Hommage du PCR à Gilbert Ramin

15 janvier, par Parti Communiste Réunionnais

Le Parti communiste réunionnais publie un message de condoléances suite au décès de Gilbert Ramin, syndicaliste à la CGTR et militant du PCR bien connu à Saint-Benoît où il fut adjoint au maire.

Le Parti Communiste Réunionnais a eu la douleur d’apprendre ce jour, la disparition de Gilbert Ramin, âgé de 80 ans. Il avait rejoint le PCR dès son retour à la Réunion en 1972, après dix années d’exil passées dans les PTT, dans la Région Parisienne où il avait milité au sein de l’Union Générale des Travailleurs Réunionnais en France — UGTRF.

Ancien facteur à Saint-Benoît, il y a exercé jusqu’à son départ à la retraite en 1998. Il a été de tous les combats du Parti. Il a accompagné Georges Marchais lors de sa visite mémorable. Il était adjoint au Maire de Saint-Benoît, sous le majorat de Jean-Claude Fruteau, de 1983 à 1989.

Gilbert Ramin était honorablement connu dans la Cité Bénédictine et très apprécié des travailleurs qui le côtoyaient comme syndicaliste de la CGTR.

Il quitte Saint-Benoît en 2007 pour résider à Saint-Joseph où il rejoint les camarades de la Section locale du PCR, avant de s’installer définitivement à Saint-Pierre. Il était le frère de Julien Ramin, figure politique de Saint Pierre, déjà disparu.

A sa femme et ses enfants, le PCR adresse ses sincères condoléances.

Le 14 janvier 2024, Bureau de Presse du PCR

A la Une de l’actuParti communiste réunionnais PCR

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?