Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Culture > Hommage

RDC : hommages à Patrice Lumumba sur les lieux de ses luttes

Remise à la famille lundi, la dent en or du militant anti-colonial assassiné au centre d’obsèques organisées dans plusieurs villes congolaises

lundi 27 juin 2022


Après avoir été rapatriées de Belgique, les reliques de Patrice Lumumba suivent un parcours commémoratif sur le territoire de la République démocratique du Congo, dans des sites emblématiques ayant marqué la lutte du militant anti-colonial assassiné en 1961. Après Lumumba-ville jeudi et Kisangani vendredi, elles étaient à Lumumbashi dimanche. Elles regagneront ensuite la capitale Kinshasa pour les ultimes hommages publics, avant l’inhumation prévue le jeudi 30 juin.


Le 20 juin dernier à Bruxelles, le chef du parquet fédéral belge avait remis à la famille de Patrice Lumumba un coffret contenant une dent de Patrice Lumumba, lors d’une cérémonie retransmise en direct à la télévision. La dent avait été saisie par la justice belge en 2016 chez la fille d’un policier belge ayant participé à la disparition du corps de Patrice Lumumba.
Ce vendredi 24 juin, c’était au tour de la ville de Kisangani, de recevoir les restes du premier Premier Ministre du Congo indépendant exécuté en 1961. Rappelons que Patrice Emery Lumumba est le Premier Ministre congolais qui avait signé le 30 juin 1960, avec son homologue Belge et les ministres des Affaires étrangères de deux pays, l’acte de l’indépendance du Congo. Il fut ensuite assassiné.
A Kisangani, le Représentant personnel du Chef de l’État, le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, était au premier rang pour accueillir, sur le tarmac de l’aéroport de Bangoka, la dépouille de l’illustre disparu ramenée du Sankuru, à Onalua, à bord d’un aéronef affrété.
Transportée par un pick-up de l’armée recouvert du drapeau national, la dépouille de Patrice Lumumba était bien au centre des attentions, accompagnée par quelques membres de sa famille. La séquence de l’esplanade de la Poste aura été marquée par une série d’allocutions, inaugurant ainsi les obsèques de Patrice Lumumba en ce haut lieu chargé d’histoire.

« La mémoire d’un digne fils du pays »

Patrice-Emery Lumumba, a fait savoir le Président du Sénat, fut un personnage emblématique qui est entré tête haute au panthéon du pays grâce à sa noble lutte portée sur la décolonisation. La cérémonie du jour, a-t-il précisé, vaut aussi pour ses deux compagnons d’infortune, en occurrence, Joseph Okito et Maurice Mpolo assassinés dans des circonstances quasi similaires.
Notons qu’auparavant, le Gouverneur a.i, Maurice Sakapela Abibu, a salué au nom de tous les boyomais, « la mémoire d’un digne fils du pays qui a donné le meilleur de lui-même jusqu’au sacrifice suprême pour que le Congolais prenne en main son destin et sorte définitivement du joug colonial dévastateur ».
Intervenant au nom de la famille, Roland Lumumba a mis l’accent sur les efforts consentis pour rétablir, après un long combat mené en Belgique, la vérité historique sur l’assassinat du Héros national et, par ricochet, obtenir le rapatriement de ses restes.
François Lumumba a, pour sa part, mis en relief l’esprit nationaliste et patriotique de son défunt père qui a fait de l’unité nationale son credo politique. Intervenant à son tour, le Directeur Général de la SCPT a honoré la mémoire du « Postier le plus célèbre du monde » ayant intégré le service en 1944 avant d’être happé par le magnétisme d’une destinée imparable qui l’a porté au firmament d’une carrière politique pleine.
L’autre temps fort de cette première journée des obsèques de Patrice Lumumba à Kisangani aura été la cérémonie coutumière des Anamongo avec, à la clé, la présentation des attributs du pouvoir de ce digne fils du pays conservés jusqu’à ce jour, à savoir, une peau de léopard et une lance. Leur récupération par le Gouvernement s’annonce, d’ores et déjà, imminente et devrait faire l’objet d’une planification entre les deux parties.

Veillée funêbre à Shilamtembo, lieu de l’assassinat

Dimanche à Lumumbashi, c’est le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, qui a présidé la cérémonie. A cette étape du Haut-Katanga, le programme des hommages publics à Patrice Lumumba fut tout d’abord les honneurs militaires et le recueillement sur place à l’aéroport de la Luano. Le cortège s’est ensuite dirigé à Shilamtembo, à 56 kilomètres de la capitale cuprifère, à mi – chemin sur la route Likasi, où des hommages publics et une veillée mortuaire furent organisés. Shilamtembo est le village où Patrice Emery Lumumba a été assassiné le 17 janvier 1961, avec ses compagnons Maurice Mpolo et Okito.
Après le discours du Premier ministre et la prise de parole des familles Lumumba, Okito et Mpolo a lieu cérémonie de réconciliation sera faite par les chefs coutumiers. Aujourd’hui, la dépouille va regagner la capitale Kinshasa pour les ultimes hommages publics avant l’inhumation prévue le jeudi 30 juin, jour de l’indépendance nationale de la République démocratique du Congo.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus