Hommage

Un vibrant hommage à Roland Robert

La Possession

Correspondant Témoignages / 30 avril 2019

Ce lundi 29 avril au cimetière de La Possession, la famille de Roland Robert et ses proches ont organisé un vibrant hommage à l’ancien maire exemplaire de la commune et fidèle dirigeant du Parti Communiste Réunionnais, décédé il y a 5 ans à l’âge de 77 ans. Une trentaine de personnes étaient réunies autour de sa tombe à l’entrée du cimetière pour exprimer leur admiration à son œuvre militante et leur détermination à continuer son combat au service du peuple réunionnais.

JPEG - 86.4 ko
L’allocution d’Ary Yée-Chong-Tchi-Kan devant la tombe de Roland Robert, sa famille et ses proches, dont son fils Philippe Robert.

La cérémonie était animée par Philippe Robert, fils de Roland, conseiller départemental et conseiller municipal de l’opposition à La Possession, qui a salué et remercié chaleureusement les participant-e-s à cet événement, avant de donner la parole à Ary Yée-Chong-Tchi-Kan, membre du Secrétariat du PCR délégué aux affaires internationales. Celui-ci a notamment souligné l’importance de cultiver la mémoire de ces militants communistes réunionnais comme Roland Robert qui ont consacré leur vie en tant que militants et élus à transformer notre société et à renforcer les liens de solidarité avec les peuples frères de notre région.

JPEG - 84.3 ko
La tombe de Roland Robert.

Philippe Robert a également rappelé avec force les œuvres accomplies par son père Roland pour transformer sa ville ainsi que les combats qu’il a menés contre les injustices et oppressions dont est victime le peuple réunionnais. « Nous devons être fidèles à ces valeurs de sincérité et de continuité qu’il a toujours défendues et qui nous donnent de l’espoir pour les prochaines échéances », a conclu Philippe Robert.

JPEG - 77.4 ko
La minute de silence à l’appel de Philippe Robert.

Ensuite, il a invité les personnes présentes à observer une minute de silence en hommage à Roland Robert mais aussi pour le frère du président du PCR, Élie Hoarau, décédé il y a quelques jours. Cette cérémonie très émouvante s’est terminée par de nombreux échanges chaleureux entre les participants et par des dépôts de gerbes sur la tombe de Roland Robert par sa famille, ses proches et le président de l’association PPPC (La Possession notre Parti, notre Passion, notre Combat).

Correspondant