Ki kré Kraké, Sat i kré fé pété

Café coulé quit pa venté

Témoignages.re / 18 juillet 2009

Kosa nadpli meillèr boire in pti tasse café, ente bon zami, l’apré-midi portézé kont l’ardèr dossou tonèl rézin ? « Marmail saufe in pé café : Tantine Améli l’arrivé ». La, té y assiz épi té y casse la blag… Traca té y fane. Ti Toto té y assiz quat pat, la bous ouvert en attendant Gro-mère y done la fon d’tasse ek lo pti trépé d’sic kir ès, sansa y passe lo doi dan lo fon épi y done Ti Toto pou sicé. Sa lété bon !
Café coulé lavé touzour, dan in case lontan. Sa lété considéré kom in pé d’riz sinonsa kom in pé cari. Solman, lo bon l’odèr café té y vente vite. Sé pou la rézon Gromère, tel café laté coulé, té y fait lo vif pou consome ali. Café coulé té faut pa laisse venté. Kom tout bon zafair, faut pa laiss gaté.

(Daniel Honoré "Gramoun ladi Proverbes réunionnais" Éditions UDIR, p.23.)