Changement climatique

Action mondiale pour le climat : autre face de la COP23

Une conférence, deux sites

Témoignages.re / 7 novembre 2017

Alors que les représentants des gouvernements discuteront dans la « Bula zone », les participants à l’Action mondiale pour le climat seront sur un autre site distant de plus d’un kilomètre.

JPEG - 105.1 ko

Pendant que les négociations officielles se dérouleront dans la « Bula Zone », le gouvernement allemand organisera la « Zone Bonn » dans laquelle gouvernements, villes, États, entreprises et société civile annonceront des réalisations concrètes depuis l’Accord de Paris ainsi que de nouvelles initiatives.

« J’ai hâte de découvrir ces nouvelles initiatives. Les avantages du bien-être économique, de la santé publique et d’un monde sain et écologique sont maintenant des données convaincantes pour les gouvernements, les entreprises, les investisseurs et les consommateurs. Mais j’ai également hâte de découvrir les nouvelles avancées dans la coordination des savoir-faire internationaux et des ressources pour parvenir plus rapidement à des résultats concrets », a déclaré l’allemande Barbara Hendricks, ministre fédérale de l’Environnement, de la Protection de la nature, et de la Sûreté nucléaire.

Dans ce contexte, le Partenariat de Marrakech en faveur de l’Action Mondiale pour le Climat (AMC - GCA en anglais, ndlr), organise cinq jours d’événements et plus de 100 manifestations, au cours desquels villes, régions, entreprises et investisseurs montreront comment ils travaillent - en concertation avec les gouvernements - à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Les trois premiers jours de l’AMC (10- 12 novembre) seront ainsi consacrés aux actions dans 8 principaux secteurs : énergie, eau, agriculture, océans et zones côtières, habitats humains, transports, industrie et forêts. Des conférences de presse chaque matin lèveront le voile sur ces événements.

Les deux derniers jours (13-14 novembre) seront dédiés à des débats thématiques de haut niveau avec l’intervention d’éminents orateurs dont le talent sera de braquer les projecteurs sur des thèmes transversaux comme la finance, l’innovation, la résilience, l’Objectif de développement durable n°11 (Villes & Communautés durables) et l’Objectif de développement durable n°2 (Faim « Zéro »).