Sécheresse, montée du niveau de la mer, glissements de terrain

Vietnam : répondre au changement climatique avec de nombreuses actions d’urgence

27 juin

Selon un rapport du Comité national de direction de la prévention et du contrôle des catastrophes naturelles, le Vietnam a été frappé en 2023 par 1 964 catastrophes naturelles. Les pluies torrentielles ont provoqué des glissements de terrain, des crues soudaines et des inondations. Les catastrophes naturelles ont causé d’importants dégâts humains et matériels, affectant la vie des populations.

Depuis le début de 2024, plusieurs catastrophes naturelles graves se sont produites dans de nombreuses provinces du Vietnam, telles que sécheresse, intrusion saline, glissements et affaissements de terrains, inondations, grêle et tremblements de terre.
Dans le delta du Mékong, selon un rapport de l’Institut du Sud de recherche sur les ressources en eau, durant cette saison sèche de 2024, environ 500.000 ménages manquent d’eau pour leurs activités quotidiennes. Actuellement, de nombreuses localités de cette région sont confrontées à de graves pénuries d’eau.
Selon les prévisions hydrométéorologiques, en 2024, il y aura environ 11 à 13 dépressions tropicales en Mer Orientale, dont cinq à sept affecteront le continent.
Le Vietnam a élaboré des politiques, des stratégies et des plans pour répondre au changement climatique, avec des objectifs tels que réduire la vulnérabilité et les risques liés à ses impacts, minimiser les dommages causés par les catastrophes naturelles et l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes.
Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a chargé l’Administration météorologique et hydrologique de surveiller et de superviser de près la situation des catastrophes naturelles et de fournir des informations en temps opportun aux organes concernés et aux populations.
Selon la Prof.-Docteure Huynh Thi Lan Huong, de l’Université des ressources naturelles et de l’environnement de Hanoï, il est nécessaire d’améliorer la résilience et la capacité d’adaptation des systèmes naturels, économiques et sociaux, de garantir des moyens de subsistance durables grâce au reboisement, de mettre l’accent sur le développement de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, d’établir des systèmes de prévision et d’alerte précoces…
Le Vietnam a pris de nombreuses mesures pour répondre au changement climatique, notamment en se concentrant sur la modification de la Loi foncière de 2013, de la Loi sur les minéraux de 2010 et de la Loi sur l’utilisation économique et efficace de l’énergie de 2010. Parallèlement aux efforts du gouvernement, de nombreux projets d’organisations non gouvernementales ou de particuliers contribuent de manière significative à la résilience et à l’adaptation au changement climatique.

A la Une de l’actuInondationSécheresseOcéanCyclones et ouragans

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?