Changement climatique

Berguitta : La Réunion en alerte rouge ? Décision jeudi matin

Le système s’affaiblit en tempête tropicale

Manuel Marchal / 18 janvier 2018

Depuis hier, Berguitta n’est plus un cyclone mais une tempête tropicale. Cela ne signifie pas que ce phénomène n’amènera pas des conditions cycloniques à La Réunion en raison du relief qui peut accentuer la force du vent. C’est pourquoi la décision de placer ou pas La Réunion en alerte rouge sera prise ce jeudi matin. L’alerte rouge impose l’interdiction de sortir à toutes les personnes à l’exception des équipes d’intervention et de sécurité.

JPEG - 66.1 ko

La menace du passage sur La Réunion d’un cyclone tropical est désormais écartée. La perturbation Berguitta a été rétrogradée hier de cyclone à tempête tropicale forte. La vitesse moyenne des vents a donc baissé. Et au cours des heures qui précéderont son passage au plus près de La Réunion, Berguitta ne pourra plus se structurer autour d’un œil, caractéristique d’un cyclone et de ses vents violents.

Cela ne signifie pas que tout danger est écarté. Si l’hypothèse privilégiée reste un passage frôlant les côtes Sud de l’île, il n’est pas exclu que le centre du système traverse l’île. Par ailleurs, lors du passage au plus près, le relief de La Réunion pourrait accentuer la vitesse du vent jusqu’au niveau des conditions cycloniques. De plus, toute l’île va subir de fortes pluies qui ont déjà commencé dans le Sud et l’Est. Rappelons que l’alerte rouge signifie l’interdiction de sortir.

Fortes pluies et vents violents

Notre île est depuis ce matin en alerte orange, et Amaury de Saint-Quentin a rappelé que le déclenchement de l’alerte orange n’entraîne pas automatiquement l’alerte rouge. L’alerte orange peut être suffisante pour gérer le passage d’une tempête tropicale. Tout dépendra donc des données recueillies pendant la nuit et de leurs analyses. La décision de passer ou pas en alerte rouge sera donnée au plus tard à 8 heures ce jeudi matin.

Concernant l’évolution du phénomène, il faut s’attendre à une brutale dégradation de la situation météo dans les premières heures de la matinée. Berguitta passera au plus près de notre île dans l’après-midi. Le Nord sera la région la moins touchée, mais subira les derniers coups de vents lors du départ au large du phénomène. Aussi il convient de rester vigilant partout toute la journée.

Le passage de Berguitta sur Maurice donnera une idée de ce que les Réunionnais subiront. En effet, devenue tempête tropicale, Berguitta ne devrait pas connaître d’affaiblissement quand elle traversera l’île.

Vigilance

Si aujourd’hui l’aéroport de Maurice est fermé, ce sera au tour de La Réunion de fermer les pistes demain. Pas un vol ne partira ou n’arrivera dans notre île. La réouverture des aéroports est prévue pour vendredi. Le port est également fermé. La plus grande prudence est demandée sur le réseau routier. Les fortes pluies qui durent depuis plusieurs jours dans le Sud favorisent les éboulis. Les ravines se gonflent et il ne faut pas prendre le risque de traverser un radier submergé.

Pour la journée de jeudi, la plus grande prudence est donc de rigueur car une tempête tropicale, ce sont des vents forts, de fortes pluies et d’importantes vagues à cause de la houle.

M.M.