Changement climatique

Cyclone Berguitta : premiers effets notables mercredi

Le cyclone se rapproche de La Réunion

Témoignages.re / 16 janvier 2018

Voici le communiqué diffusé hier par Méteo France au sujet de l’évolution de la tempête Berguitta, devenue cyclone depuis lundi.

JPEG - 48.1 ko
Position de Berguitta à 7 heures ce matin.

Le troisième système dépressionnaire de la saison, dénommé ’Berguitta’, poursuit son intensification au nord de l’île Rodrigues et est devenu cyclone tropical en fin de matinée de ce 15 janvier. Compte tenu de la trajectoire prévue pour ce système, menaçante pour La Réunion dans les prochains jours, le Préfet de La Réunion a placé le département en situation de pré-alerte cyclonique à compter de 12h locales ce lundi 15 janvier.

Berguitta s’est formé en fin de semaine dernière au nord-est des Mascareignes, étant baptisé samedi 13 janvier alors qu’il évoluait au nord de l’île Rodrigues. Depuis, le météore s’est très peu déplacé, continuant de se développer sur place, à un peu plus de 200 km au nord de Rodrigues. L’oeil s’est formé en fin de matinée de ce lundi, concrétisant la mutation du phénomène en cyclone tropical.

Après avoir stationné sur place depuis dimanche, Berguitta devrait se remettre en marche d’ici mardi et amorcer un déplacement vers l’ouest dans un premier temps, avant d’accélérer ensuite sa course, tout en infléchissant sa trajectoire plus vers le sud-ouest, se rapprochant alors plus directement de l’île Maurice, puis de La Réunion.
Un passage du centre du cyclone à proximité immédiate de La Réunion, voire directement sur l’île, est une éventualité tout à fait envisagée, même si à une échéance d’environ 72h il reste encore une marge d’incertitude non négligeable sur la trajectoire précise que sera amenée à suivre in fine le phénomène.
Bien qu’inférieure à la moyenne, cette incertitude prend en l’occurrence toute son importance si l’on considère la taille réduite du coeur actif et réellement dangereux du cyclone. La zone de vents violents associée au coeur du cyclone faisant moins de 150 km de diamètre, cela signifie, en effet, que si le centre de Berguitta venait à passer à plus de 100 km au large de l’île, les effets ressentis en termes de vents seraient très atténués. Ce serait encore plus le cas si le centre du phénomène venait à passer au sud du département.

Pour la journée de mardi, La Réunion demeurera en dehors de la zone d’influence directe de Berguitta, de sorte que le temps va rester clément sur la majeure partie de l’île, à l’exception de la zone sud à sud-est du département (de Sainte-Rose à Saint-Pierre), les nuages venus du large accrochant les flancs du volcan de manière tenace, avec des pluies d’intensité généralement faible mais persistantes, intéressant en particulier le Sud Sauvage. Sur le reste de l’île, le soleil demeurera présent, mais avec un alizé soufflant vigoureusement sur les façades nord-est et sud-ouest, où les rafales pourront dépasser les 80 km/h sur le littoral. La mer sera mauvaise sur la majeure partie du littoral (à l’exception de la côte ouest), avec une houle d’est- sud-est déferlant sur la façade est.

La dégradation du temps liée à l’approche de Berguitta est attendue pour mercredi, avec un début de renforcement des vents (les rafales pourront dépasser les 100 km/h en journée) et l’arrivée des premières bandes pluvieuses périphériques liées à Berguitta. Une dégradation plus importante des conditions météorologiques pourrait ensuite intervenir dans la nuit de mercredi à jeudi et surtout jeudi matin, en fonction de la trajectoire finale effectivement suivie par Berguitta.

En attendant, il est fortement conseillé de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation et de prendre les mesures de prévention recommandées par les autorités.