Changement climatique

Cyclone Kenneth : la solidarité s’organise pour les Comores

La PIROI mobilisée à La Réunion

Témoignages.re / 3 mai 2019

Quelques jours après le passage dévastateur de Kenneth sur les Comores, la solidarité s’organise. La PIROI a lancé une opération de secours pour venir en aide aux sinistrés. Plus de détails dans ce communiqué.

JPEG - 74.5 ko

Dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 avril 2019, le cyclone tropical Kenneth est passé à proximité de l’archipel des Comores, affectant principalement l’île de Grande Comore et dans une moindre mesure celles d’Anjouan et de Mohéli. Kenneth s’est ensuite renforcé jusqu’à son atterrissage sur la côte nord du Mozambique, une région habituellement épargnée par les cyclones.

Le bilan des autorités comoriennes, fait état d’au moins 5 personnes décédées, 182 blessées et plus de 41 000 affectées par le cyclone sur l’ensemble du territoire.
Les évaluations rapides réalisées par le gouvernement et les agences humanitaires dont le Croissant Rouge comorien (CRCo), révèlent des impacts sévères sur les infrastructures (électricité coupée dans les 3 îles, nombreuses routes coupées), les habitations (plus de 2000 maisons détruites ou endommagées) et le secteur agricole. De nombreuses installations sanitaires ont également été endommagées.
Les besoins prioritaires concernent la sécurité alimentaire, l’habitat, les biens de première nécessité non alimentaires, la santé, l’eau, hygiène et assainissement (EHA) et l’éducation.

En coordination avec la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (FICR) qui a débloqué un premier fond d’urgence de près de 112 000 euros, la Croix-Rouge française, via la PIROI, fournit un appui technique et logistique à l’opération du CRCo afin de venir en aide à 10 000 personnes affectées.
Ce soutien implique la mobilisation de biens de première nécessité (kits d’abris d’urgence, bâches, kits cuisine, seaux, jerrycans, savons, moustiquaires, lampes solaires), depuis les 3 entrepôts PIROI de Grande Comore, Mayotte et La Réunion. Un premier envoi a été effectué hier grâce à l’appui logistique des FAZSOI et qui ont mis leur bâtiment, le BSAOM Champlain à disposition de la Croix - Rouge pour l’affrètement du matériel humanitaire depuis Mayotte.

La Plateforme a également déployé un coordinateur des opérations afin de soutenir le Croissant - Rouge comorien dans la mise en œuvre des actions d’urgence.
De plus, la délégation de la Croix-Rouge française aux Comores appuiera le CRCo à travers la réhabilitation de centres de santé impactés par Kenneth, ainsi que des actions de sensibilisation à l’hygiène/assainissement et de prévention des maladies hydriques.
Cette opération est rendue possible grâce au soutien du Centre De Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.