Changement climatique

Enawo : 45 tonnes de fret humanitaire partent de La Réunion pour Madagascar

Solidarité internationale après le passage du cyclone

Témoignages.re / 15 mars 2017

Madagascar a demandé hier l’activation de la solidarité nationale. Quelques heures plus tard, un avion cargo en provenance des Emirats arabes unis s’est posé à Ivato, transportant 100 tonnes de fret humanitaire. À La Réunion, ce sont 2.300 kits de reconstruction de l’habitat qui doivent quitter le port aujourd’hui à bord d’un navire de la Marine nationale, indique la PIROI dans un communiqué reproduit ci-après.

JPEG - 73.6 ko
Volontaires de la Croix-Rouge de Madagascar mobilisés aux côtés des sinistrés. (photo Croix-Rouge de Madagascar)

Le dernier bilan provisoire émis par le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGR) en date du 13 mars fait état de : 51 décès , 238 bléssés, 21 personnes disparues et 78 900 sans abris. Le bilan matériel laissé par Enawo est également lourd avec pas moins de 328 927 personnes sinistrées et de graves dommages sur les bâtiments administratifs, éducatifs, les centres de santé ainsi que sur les cultures agricoles. De nombreuses régions restent par ailleurs menacées d’inondations et de glissements de terrain suite aux pluies torrentielles causées par le cyclone.

La Croix-Rouge Malgache (CRM) a mobilisé plus de 900 volontaires pour sensibiliser, alerter et secourir la population. Elle a rapidement pu évaluer les besoins des populations sinistrées et établir un plan d’action visant à venir en aide à 25 000 personnes sinistrées à travers les 8 régions des plus impactées par le cyclone.
Les besoins immédiats sont nombreux en matière d’hébergement, d’accès à l’eau, hygiène et assainissement (WaSH), de santé d’urgence, de nourriture et de biens de première nécéssité. A travers son plan d’action défini sur une période de 9 mois, la CRM prévoit des interventions prioritaires dans les domaines de l’eau, hygiène et assainissement, des abris d’urgence ainsi que de la santé.

A la demande de la Croix-Rouge malgache, la PIROI a activé son dispositif de secours à partir de La Réunion et décide d’effectuer un premier envoi de 2 300 kits de reconstruction de l’habitat, soit 45 tonnes de fret humanitaire. Ce matériel vient compléter le stock de la PIROI à Antananarivo, mobilisé par la Croix- Rouge malgache immédiatement après le passage d’Enawo.

L’acheminement du matériel est rendu possible grâce au concours des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI) qui mobilisent un bateau de la Marine nationale – Le Malin – afin d’acheminer le fret humanitaire vers le port de Vohémar, sur la côte nord-est de Madagascar. Le Malin, qui est en cours de chargement au port des Galets, quittera La Réunion ce mercredi 15 Mars.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Il était temps ! en plus en bateau !

    le cyclone afait environ 100 morts, dans le Nord est de Madagascar. La PIROI dispose de moyens importants : Kit pour rendre l’eau potable, tentes, nourritures, médicaments... Pourquoi a t’on attendu une semaine ?
    Le bateau va encore mettre deux ou trois jours. Pendant ce temps là, la population d’ Antalaha et des environs souffre.
    Qui a retardé ? le gouvernement malgache ? le ministère de l’intérieur français ?
    Les personnels sont prêts depuis 3 jours. Alors ?

    Article
    Un message, un commentaire ?