Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Développement > Changement climatique

Ian et Noru : deux puissants cyclones font des ravages

Changement climatique : priorité à la protection de la population

vendredi 30 septembre 2022


« Les cyclones tropicaux font souffrir des millions de personnes, les alertes précoces sauvent des vies » : l’Organisation météorologique mondiale appelle à amplifier les efforts pour protéger la population des effets dévastateurs des cyclones tropicaux intenses. Ces phénomènes extrêmes « sont devenus plus probables et plus intenses en raison du changement climatique d’origine humaine », souligne l’OMM.


Après avoir fait d’importants dégâts à Cuba, le cyclone Ian a frappé la Floride.

Deux puissants cyclones tropicaux font souffrir des millions de personnes dans des régions opposées du monde. L’ouragan Ian a dévasté l’ouest de Cuba et a touché terre dans l’État américain de la Floride en tant que puissant cyclone de catégorie 4, avec des ondes de tempête, des inondations et des vents catastrophiques. Le typhon Noru a subi une intensification avant de frapper les Philippines.

Ces nouveaux cyclones tropicaux suivent de près l’ouragan Fiona, qui a provoqué des inondations meurtrières dans les Caraïbes et a été l’ouragan le plus puissant jamais enregistré au Canada, et le typhon Nanmadol, qui a entraîné l’évacuation de neuf millions de personnes au Japon.

« En l’espace de deux semaines, nous avons vu se succéder de puissants cyclones tropicaux accompagnés de vents dévastateurs, de précipitations extrêmes et d’inondations dans des régions du monde densément peuplées. Des alertes précoces précises et une action précoce coordonnée s’avèrent essentielles pour limiter les pertes humaines, et la communauté de l’OMM a sans aucun doute sauvé de nombreuses vies. Mais les conséquences humaines et socio-économiques de ces cyclones se feront sentir pendant des années. Nos pensées vont à toutes les personnes touchées », a déclaré Cyrille Honoré, directeur de la section Réduction des risques de catastrophes et Services publics de l’OMM.

Le changement climatique devrait entraîner une augmentation de la proportion de cyclones tropicaux majeurs et accroître les fortes précipitations associées à ces événements, tandis que l’élévation du niveau de la mer et l’aménagement des côtes aggravent l’impact des inondations côtières.

« La science du climat est de plus en plus à même de montrer que bon nombre des phénomènes météorologiques extrêmes que nous connaissons sont devenus plus probables et plus intenses en raison du changement climatique d’origine humaine. Nous l’avons constaté à plusieurs reprises cette année, avec des conséquences tragiques. Il est plus important que jamais d’intensifier les mesures relatives aux systèmes d’alerte précoce afin de renforcer la résilience des communautés vulnérables face aux risques climatiques actuels et futurs », a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus