Changement climatique

L’OIT lance un appel pour des emplois dans l’environnement

Reconnaissance de la pertinence de propositions du PCR

Témoignages.re / 9 juin 2017

Dans ses propositions, le Parti communiste réunionnais demande la création d’un grand service public dans l’environnement ainsi que la reprise du projet d’autonomie énergétique lancé par Paul Vergès. Dans son discours ouvrant la 106e Conférence internationale du Travail, le directeur de l’OIT a fait part de préoccupations convergentes.

PDF - 1.3 Mo
Cliquer sur l’image pour lire le rapport.

Le Directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT), Guy Ryder, a dit aux délégués que rien ne distinguerait plus clairement les cent premières années de l’histoire de l’OIT du centenaire suivant que « la nécessaire écologisation du monde du travail ».

« Aujourd’hui, l’Accord de Paris et les engagements nationaux pris dans ce cadre, ainsi le programme de développement durable à l’horizon 2030 , nous offrent une occasion unique de traduire le consensus tripartite que nous avons obtenu en actions à grande échelle, sur le terrain, avec les Etats Membres », a déclaré M. Ryder, directeur de l’Organisation internationale du Travail dans son discours d’ouverture de la 106e session de la Conférence internationale du Travail (CIT).

Présentant son rapport à la CIT, intitulé cette année Travail et changement climatique : l’initiative verte , M. Ryder a déclaré qu’il « mettait en évidence l’immense potentiel de création d’emplois décents, de développement équilibré et de croissance soutenue qu’offre l’écologisation de la production ».

« Nous avons besoin de politiques adéquates pour que la transition se concrétise et soit juste », a-t-il relevé. « Comme tout processus de changement dans le travail, cela exigera les efforts combinés des gouvernements, des employeurs et des travailleurs au travers du dialogue social. »