Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Développement > Changement climatique

Le changement climatique entraînera-t-il une 3ème Guerre mondiale ?

mercredi 12 décembre 2007

Un nouveau rapport d’experts prévoit que le changement climatique déclenchera une guerre civile mondiale. Ainsi, selon le rapport publié par le Conseil sur le changement climatique allemand, un pacte solide de lutte contre le changement climatique est nécessaire pour la sécurité mondiale.
« Nous pourrions voir quelque chose qui ressemblerait à une guerre civile mondiale, avec plusieurs poches de conflits. (...) Le changement climatique va s’intensifier et augmenter les tensions qui pourraient potentiellement résulter du changement de l’environnement, c’est-à-dire la diminution de l’accès à l’eau, la dégradation des terres et l’augmentation du niveau des mers », a déclaré Achim Steiner, Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) à Actualité News Environnement.

Les pays pauvres plus vulnérables

Lors d’une conférence de presse donnée à Bali, Hans Joachim Schellnhuber, l’un des principaux auteurs du rapport et Directeur de l’Institut de Postdam de Recherche sur les Conséquences du Climat, a déclaré que les nations en développement, et particulièrement celles ayant un gouvernement faible, sont particulièrement en danger et deviennent une menace pour la sécurité régionale.
Il a cité l’exemple de la fonte des glaciers dans l’Himalaya ou dans les Andes, qui pourrait provoquer des conflits et des migrations massives. La crise du Darfour, en partie provoquée par une sécheresse prolongée, est un autre exemple.
« Nous sommes très inquiets à propos de la fonte des glaciers dans l’Himalaya parce que de nombreuses personnes dépendent des ressources en eau provenant de la fonte glaciaire en été », explique M. Schellnhuber, ajoutant qu’une fonte des glaciers himalayens pourrait mener à l’assèchement des rivières en été.
Ainsi, le changement climatique pourrait engendrer une migration de masse, perturber le commerce et mener à des conflits concernant les terres agricoles et les ressources en eau de l’Afrique à l’Asie.
Les experts allemands affirment que le temps est venu d’agir et que les nations doivent se mettre d’accord sur des réductions fixes et obligatoires de leurs émissions de gaz à effet de serre avant que les températures plus élevées, l’augmentation du niveau des mers, la fonte des glaciers et les sécheresses et les inondations ne provoquent le chaos.
« À l’avenir, nous pensons que si le changement climatique n’est pas freiné, ces États fragiles et vulnérables pourraient imploser sous la pression du changement climatique, ce qui pourrait envoyer des ondes de choc dans les autres pays à proximité », estime M. Schellnhuber.
Le rapport conclut qu’une politique mondiale climatique ambitieuse doit être mise en place dans les 10 à 15 prochaines années, menant à une limitation des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Virginie Roy - “canoe.infos”


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus