Changement climatique

Le Rotaract replante 250 arbres à la Grande-Chaloupe

Lutte contre la déforestation et le changement climatique

Témoignages.re / 8 février 2018

Le Rotaract Club Cœur Du Nord a organisé une opération de reboisement le samedi 3 février 2018 dans les hauts de la Grande Chaloupe pour soutenir le travail de longue haleine du programme Life+ Forêt sèche.



Ainsi, un travail de lutte contre les espèces exotiques envahissantes a été mené par les 43 personnes présentes avant de planter 250 arbres endémiques de La Réunion (Mahot tantan, Patte poule, Bois d’arnette).

L’environnement et le changement climatique sont des axes fondamentaux des objectifs du Rotary en termes d’actions durables car ils constituent de sérieuses menaces pour tous. C’est pourquoi le Rotaract Club Cœur Du Nord a souhaité soutenir Life + Forêt sèche dans sa volonté de sauver la forêt sèche.

Comme le dit le Président du Rotaract Club Cœur Du Nord, Jean-Max Boyer : « La raison d’être du Rotary et du Rotaract réside dans leur volonté d’avoir un impact réel dans leur communauté. »

99% de la forêt sèche a disparu. Aider à la préservation de ce patrimoine unique au monde paraissait donc primordiale. Cette action était aussi nécessaire pour contribuer à la sauvegarde de la planète. Les arbres absorbent le dioxyde de carbone et toutes les autres particules polluantes de l’air, ce qui participe à ralentir le réchauffement climatique.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bravo et merci pour cette action ; de préciser tout de même que le réchauffement climatique trouve sa principale origine dans l’élevage et l’exploitation des animaux, particulièrement pour l’alimentation ; l’écologie et l’éthique commencent dans l’assiette, pensez-y au quotidien : #goVegan

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • TB, pourvu que leur entretien soit fait avec sérieux, c’est à dire pas comme sur les abords de la route des Tamarins où les arbres sont en train de crever ! Tutorés au moment de leur plantation, on voit tout de suite qu’ils n’ont jamais reçu d’eau mis à part la pluie, autant dire presque pas sous le soleil arfent de l’ouest de l’île. Du côté de la grotte des premiers français, se sont des vols dont on été victimes les arbres nouvellement plantés, des espèces endémiques donc rares, intéressantes. Certains disent que c’était prévisilbe justement à cause de cela, on aurait dû mettre des arbres "ordinaires", soit, mais quand même, cela montre qu’il y a un problème de mentalité, un manque de respect évident de la nature et du travail des autres. Il y a tant à faire de mieux à la Réunion que de la saccager non ? Fatalistes, certains disent aussi que cela été prévisible car phénomène ancien, c’est bien dommage, alors vive là encore le changement. Bonne fin de semaine à tous et toutes, WE compris Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?