Changement climatique

Les responsables du changement climatique ne doivent pas reculer

Appel à la justice climatique des Philippines

Témoignages.re / 18 novembre 2017

En ratifiant l’Accord de Paris, les Philippines se sont engagées à réduire de 70 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Elles ont lancé hier un appel résolu à la justice climatique.

JPEG - 95.9 ko
Les Philippines ont été durement touchées par le cyclone Haiyan.

Loren Legarda, cheffe de la délégation des Philippines à la COP23, est intervenue pendant le segment de haut niveau de la COP23 jeudi : « nous sommes venus à la COP23 porteurs d’un appel fort à la justice climatique : en effet, nous sommes les plus vulnérables, nous souffrons le plus des effets du changement climatique et ceux qui ont contribué au changement climatique veulent battre en retraite en termes de financement », a-t-elle dit.

Elle a demandé une résolution ferme d’agir urgemment alors la fenêtre de tir permettant de limiter la hausse de la température moyenne de la Terre à 1,5 degré en près de se refermer. La représantante des Philippines a rappelé que malgré ses défis et ses ressources limitées, sont pays se mobilise pour promouvoir un développement durable face au changement climatique.

« Nous, les Philippines, faisons notre part », a-t-elle poursuivi. Son pays a mis en place un fonds d’un milliards de dollars par an pour soutenir les initiatives des collectivités pour combattre le changement climatique, et a voté une loi sur les énergies renouvelables.

« Nous ferons plus, nous développons des politiques sur le prix du carbone et la banque verte. Nous tentons d’imposer une taxe sur le charbon et nous menons la transition écologique dans nos hôpitaux. Les Philippines ne se limitent pas à une évolution vers une économie verte, mais une transformation de la gouvernance et des relations commerciales.