Changement climatique

Maurice Gironcel : « offrir des solutions de développement durable aux Réunionnais »

En avant vers l’autonomie énergétique

Témoignages.re / 22 octobre 2019

Voici quelques extraits du discours prononcé hier à Roche Plate par Maurice Gironcel, président du SIDELEC-Réunion, lors de l’inauguration du réseau électrique 100 % solaire :

JPEG - 190.2 ko

« L’urgence climatique nous oblige à changer notre modèle de production d’électricité. En tant que Zone non interconnectée dont la production électrique est à plus de 80 % issue des énergies fossiles, c’est évidemment une priorité d’impulser des solutions de productions d’énergies renouvelable et bien évidemment par l’énergie solaire.
Ce micro-réseau 100 % solaire que nous visiterons dans un instant est un ouvrage expérimental qui nous permettra de voir concrètement l’intérêt d’avoir des unités de production à énergies solaire décentralisées, où le citoyen gère sa consommation d’énergie lui-même.

Vous voyez qu’il y a, à travers un tel projet, une perspective d’étendre cette solution d’énergie solaire produit de manière décentralisée. Il s’agit d’un pas de plus vers la responsabilisation des consommateurs, dans une conjoncture économique et sociale où la meilleure énergie électrique est celle qui n’est pas utilisée.
J’ai l’habitude de dire depuis que nous faisons La Marche Réunionnaise pour le Climat à Sainte-Suzanne, que si nou occup pas du climat, le climat va occup de nous.
Je profite d’ailleurs de l’occasion pour vous inviter à la 3e édition de la marche Réunionnaise pour le climat qui a lieu chaque année le premier dimanche du mois de mars, soit le 1er mars 2020 pour l’année prochaine. Vous êtes donc d’ores et déjà invités.

La Réunion a des ressources. Et il ne lui reste plus qu’à se donner les moyens.
Eh bien c’est ce à quoi nous nous sommes engagés avec nos partenaires : offrir des solutions de développement durable aux Réunionnais, en visant l’excellence en matière d’énergies renouvelables.
L’autonomie électrique est rendue possible, ici à Mafate. Le SIDELEC s’en félicite. Et je tiens à souligner l’important travail d’équipe des partenaires sur ce projet « Village Solaire Mafate », qui doit servir d’exemple, tant par sa technologie innovante que par l’implication des Mafatais dans leur Maîtrise de la Demande en Électricité.
Je m’adresse aussi bien sûr aux bénéficiaires de ce village bientôt 100 % solaire en leur disant que nous sommes évidemment conscients que ce projet n’avance pas aussi vite que l’exige vos besoins qui sont légitimes à plus d’un titre.

Mais c’est à force de volonté et de cœur à l’ouvrage que nous réussissons notre pari.Le pari de l’autonomie électrique en site isolé est inauguré ce matin et c’est un pas de plus vers notre objectif, celui de faire de La Réunion une île verte.
Nous sommes face à une urgence. Une urgence climatique, planétaire et collective. Il est certain que nous devons modifier nos habitudes pour garantir l’avenir.

La planète a déjà changé et ne nous attend pas. Et nous sommes témoins chaque jour des conséquences du réchauffement climatique sur nos saisons, nos ressources naturelles, nos espèces animales et végétales…
Nous n’avons d’autres choix que de modifier nos habitudes pour garantir notre avenir et celle des générations après nous. »