Changement climatique

Motion pour la mise en place d’un plan d’adaptation aux effets des changements climatiques pour La Réunion

Témoignages.re / 8 février 2018

Voici le texte de la motion présentée par le groupe pour le développement durable et solidaire adoptée hier à l’unanimité lors de la séance plénière du Conseil départemental.

JPEG - 19.3 ko

« La forte tempête tropicale « Berguitta » est passée près des côtes de La Réunion en début d’année et a frappé l’île de manière inégale : fortement dans le Sud-Sud-Est, moins violemment, au Nord-Nord-Est

Vu que La Réunion est située dans une zone inter-tropicale sujette aux aléas climatiques

Vu que les dégâts relevés dans les micros régions les plus touchées sont essentiellement imputables au phénomène de l’eau : eaux de pluies et eaux de ruissellement, avec des débordements importants des ravines et des rivières

Vu que Berguitta a déversé des millions de mètres cubes d’eau sur La Réunion et que dans le même temps les ressources en eau de l’île sont déficitaires

Vu que le Gouvernement a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour 10 communes du département de La Réunion suite au passage de la forte tempête tropicale « Berguitta »

Vu que tous les spécialistes prévoient une intensification des phénomènes climatiques pour l’avenir

Considérant que des incohérences existent en matière de gestion du réseau routier à La Réunion et que la multiplicité des acteurs ne facilitent pas l’entretien et la sécurisation des routes

Considérant que le franchissement des radiers est souvent l’une des principales causes de perte de vies humaines en cas de fortes pluies et de cyclones

Considérant que les besoins en eau augmentent sans cesse avec l’amélioration des conditions de vie, les nécessités agricoles, domestiques et la démographie

Considérant que l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) a préconisé au Gouvernement d’organiser dans chaque région, en France comme dans les Outre-mer, des plans d’adaptation au climat

Le Conseil départemental de La Réunion :

Demande que soit élaboré un plan d’adaptation aux effets du changement climatique pour La Réunion avec l’ensemble des acteurs.

Demande la mise en œuvre d’un plan pluriannuel d’investissement pour sécuriser les chemins d’exploitation agricole.

Demande un plan de retenues collinaires sur l’ensemble de l’île de manière à constituer des réserves d’eaux et pallier ainsi le déficit constaté.

Demande un plan d’éradication des radiers sur les routes de La Réunion.

Demande la création d’un office des routes, à l’exemple de l’office de l’eau, chargé de l’entretien, de la sécurisation et de l’aménagement de toutes les routes de l’île.