Changement climatique

« Renforcer le PCAET de la CINOR »

Terre d’avenir 2021-2030. Réussir ensemble le défi du nord durable et solidaire

Témoignages.re / 24 mars 2021

Le PCAET est la première et unique feuille de route locale et à la portée du citoyen, pour lutter contre le réchauffement climatique, à l’échelle de son territoire. Cependant, de nombreux documents auront à s’articuler avec le PCAET de la CINOR et auront à prendre en compte la thématique Climat Air Energie. Le PCAET se veut être un document transversal ou chaque acteur du territoire doit se saisir pour la réalisation d’actions concrètes dans cette lutte contre le réchauffement climatique. Face aux enjeux liés à cette problématique environnementale et planétaire, le Plan de Mandature 2021-2030 de la CINOR a entériné la nécessité de son renforcement, lors du vote des Orientations Budgétaires au cours du dernier Conseil Communautaire. Présentation de ce document unique en son genre à l’échelle de l’île en le resituant dans le contexte ayant présidé à son élaboration :

JPEG - 66.7 ko

La Loi de transition énergétique pour une croissance verte constitue un des outils fondamentaux de déclinaison des accords de Paris. Voici comment le PCAET de la CINOR intègre les recommandations de cette Loi :

La Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) du 17 août 2015 confie l’élaboration et la mise en œuvre des Plans Climat - Air-Energie Territoriaux (PCAET) aux seuls établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants. La LTECV nomme ainsi les inter - communalités « coordinateurs de la transition énergétique » et met fin à la superposition des plans climats sur un même territoire. Le PCAET est un projet territorial de développement durable. À la fois stratégique et opérationnel, il prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie autour de plusieurs axes d’actions : la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), l’adaptation au changement climatique, la sobriété énergétique, la qualité de l’air, le développement des énergies renouvelables.

JPEG - 73.6 ko
Les 5 orientations stratégiques ainsi que les 32 engagements fondent le socle du Plan de Mandature 2021-2030 visant la mise en valeur du territoire, le développement de l’attractivité et l’amélioration de la qulaité de vie des habitants. Un plan de Mandature procédant d’un travail de co-construction entre les trois communes-membres et l’ensmeble de ses forces vives ainsi que l’ont souligné, à tour de rôle, Ericka Bareigts et Maurice Gironcel, le président de la CINOR, lors de la conférence de presse en date du 12 mars dernier (Photo : MM)

L’action du PCAET pour limiter la température à 1,5 degré conformément aux recommandations des accords de Paris qui par ailleurs s’imposent à tous et y compris aux collectivités :
Pour limiter la montée des températures, chaque territoire se doit de développer une stratégie en cohérence avec les objectifs régionaux et nationaux.
A l’échelle de la CINOR le PCAET s’étend sur 6 axes 38 actions 120 sous actions. Les axes sont les suivants : Engager 1- la transition énergétique
2 - Disposer de bâtiments performants
3 - Encourager la mobilité Durable
4 - Adapter le territoire au changement climatique et améliorer la qualité de vie
5 - réserver les milieux naturels
6 - Mobiliser le territoire à travers ne gouvernance partagée

Les mesures d’atténuation préconisées par le PCAET en matière du changement climatique :
LE PCAET prévoit 3 grandes actions de diagnostics face au changement climatiques :
1 - Mener une étude prospective sur l’impact du changement climatique pour le territoire de la CINOR ;
2 - Mettre en place un plan de gestion des sédiments ;
3- Surveiller la qualité de l’air et son impact sur la santé ;

Le PCAET, première et unique feuille de route en terme de contribution contre le réchauffement climatique et ses partenaires :
Le PCEAT est la première et unique feuille de route locale et à la portée du citoyen, pour lutter contre le réchauffement climatique, à l’échelle de son territoire.
Cependant, de nombreux documents auront à s’articuler avec le PCAET de la CINOR et auront à prendre en compte la thématique Climat Air Energie :
La collectivité s’associe à de nombreux acteurs pour la mise en œuvre de ce PCAET :
• Les communes membres
• L’Etat (DEAL, la DAAF, Rectorat…) • La Région
• Le Département
• L’ADEME
• La SPL Energies • Le SYDNE
• EDF
LE SIDELEC
• ATMO
• Les associations
• LE CAUE
• L’université de la Réunion
• Les bailleurs sociaux
• La SMTR
• Les associations de promotion du
vélo
• La Technopole
• Le BRGM
• Les chambres consulaires
• L’ADIR
• Les entreprises des zones
d’activités
• L’aéroport Roland Garros et les
compagnies aériennes • Albioma
• L’ONF
• Les Agriculteurs
• Les organismes de formation • Etc.
Ainsi à l’échelle locale les PCAET se doit de fédérer tous les acteurs pouvant œuvrer sur chacune de ces actions et s’attacher à les coordonner.

Les objectifs à l’horizon 2030 :
• Diminuer de 40 % les émissions liées aux transports routiers ;
• Diminuer de 32 % les émissions liées aux transports aériens ;
• Diminuer de 35 % les émissions liées aux logements ;
• Diminuer de 15 % les émissions liées aux industries et déchets,
• Diminuer de 10 % les émissions liées à l’agriculture.
D’où l’importance que chaque intercommunalité se dote d’un PCAET et surtout, s’attache à sa réalisation.

AN PLIS KE SA

Un bilan d’étape globalement satisfaisant à été effectué. Les effets de la mise en œuvre du PCAET sont déjà mesurables car il s’agit d’un plan d’action concret. Sa progressivité se mesurera par le biais d’indicateurs spécifiques qui ont été définis pour chacune des actions/sous-actions L’ambition est de poursuivre l’’engagement des 38 actions qu’il contient.

Quelques actions engagées :
- Engagement de la CINOR dans une démarche Cit’ergie grâce au label éponyme qui lui a été attribué visant à améliorer la politique énergie - climat de la CINOR.
Développement de l’autoconsommation sur le patrimoine public
- Mise en œuvre d’audits énergétiques sur le patrimoine public
– Incitation à à l’installation de chauffe-eau solaires dans les logements existants : Signature d’une convention pour l’amélioration du cadre de vie dans l’habitat collectif avec l’ensemble des bailleurs sociaux de la Réunion.
Intégration des critères environnementaux et la demande de labels dans la commande publique : Les marchés publics font déjà l’objet de proposition de critères environnementaux par les directions.
Optimisation de la collecte des déchets ménagers et assimilés
- Animation et suivi de la démarche PCAET pendant toute sa durée de vie
– Formation des élus et du personnel aux enjeux du PCAET : Une première matinée a été initiée à destination des élus et des directeurs de la collectivité concernant les enjeux climatiques et le PCAET. - Sensibilisation du public scolaire aux enjeux du PCAET. Des conventions ont été signé pour la sensibilisation du public scolaire aux enjeux du PCAET sur différentes thématiques (Eau/Assainissement, Air, Déchets, Réchauffement climatique/Biodiversité, Energie et les Nuits sans Lumière).

SI I DIT A ZOT…

Prochainement, présentation du bilan Carbone et Lancement du Plan d’Actions visant la rédaction des émissions de gaz à effet de serre

Suite au lancement du Bilan des Emissions de Gaz à effet de Serre Patrimoine et Compétence de la CINOR pour l’année 2018, la CINOR procèdera mardi prochain au cours d’un atelier qui se déroulera à Sainte-Suzanne à la restitution des résultats de cette étude et donnera le coup d’envoi de la nouvelle étape de ce travail de co-construction du plan d’action visant à réduire nos émissions de gaz à effet de serre durant un atelier technique. Le plan d’actions se voudra opérationnel et pragmatique afin de mesurer dès cette année la réduction des émissions de gaz à effet de serre sur notre patrimoine et nos activités et ainsi compléter la démarche Cit’ergie et les objectifs du Plan Climat Air Energie Territorial de la CINOR. Une étape supplémentaire et privilégiée pour que la participation citoyenne se poursuivre autour de la lutte contre le réchauffement climatique et sur laquelle nous aurons, bien sûr, l’occasion de revenir.