Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Développement > Changement climatique

Sécheresse en Somalie : un million de réfugiés climatiques

« La famine menace désormais le pays tout entier »

vendredi 12 août 2022


Plus de 755 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur de la Somalie en raison de la grave sécheresse qui sévit cette année, ce qui porte le chiffre total à 1 million de personnes déplacées depuis janvier 2021. En juin, le HCR a annoncé avoir besoin de 9,5 millions de dollars pour la Somalie, dans le cadre de son appel régional pour la Corne de l’Afrique, afin d’aider les populations déplacées touchées par la forte sécheresse. 7 millions de personnes pourraient souffrir de la famine dans les mois à venir.


La sécheresse dévastatrice qui sévit en Somalie a atteint un niveau sans précédent, avec un million de personnes désormais enregistrées comme déplacées.

Plus de 755 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur de la Somalie en raison de la grave sécheresse qui sévit cette année, ce qui porte le chiffre total à 1 million de personnes déplacées depuis janvier 2021, date du début de la sécheresse, selon les chiffres publiés hier par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

« Ce cap d’un million de personnes doit servir de sonnette d’alarme pour la situation que connaît la Somalie », a déclaré Mohamed Abdi, Directeur national de NRC en Somalie. « La famine menace désormais le pays tout entier. Nous voyons de plus en plus de familles obligées de tout abandonner car il n’y a littéralement plus d’eau ni de nourriture dans leurs villages. Il est urgent d’augmenter le financement de l’aide avant qu’il ne soit trop tard. »

Sécheresse historique depuis deux ans

La Somalie connaît une période de sécheresse historique depuis deux ans, une situation inédite depuis plus de 40 ans. On s’attend à ce qu’une cinquième saison des pluies insuffisante entraîne le déplacement de nombreuses autres familles, alors que la famine se profile à l’horizon.

Hussein, un père âgé de huit enfants, est récemment arrivé dans un camp pour personnes déplacées avec sa famille, ayant fui son village après que la sécheresse ait ravagé leurs cultures et leur bétail. « Les personnes que nous avons laissées derrière nous n’ont aucune chance », dit-il. « C’est juste une question de temps avant qu’elles ne perdent la vie. Même ici, nous pourrions mourir parce que nous n’avons rien. »

Vers 7 millions de personnes touchées par la famine

Le nombre de personnes confrontées à des niveaux de famine extrêmes en Somalie devrait passer de quelque 5 millions à plus de 7 millions dans les mois à venir. Cette situation est exacerbée par les effets du changement climatique et la hausse des prix des denrées alimentaires en raison du conflit en Ukraine.

« Les populations vulnérables sont les plus durement touchées par les effets de la crise climatique. Elle laisse de nombreuses familles sans protection et entraîne une augmentation des déplacements forcés », a déclaré Magatte Guisse, la Représentante du HCR en Somalie.

Besoin de 9,5 millions de dollars

« La crise somalienne était déjà l’une de celles qui souffraient le plus d’un manque de financement avant ce dernier épisode. Bien que nous et nos partenaires humanitaires fassions ce que nous pouvons pour répondre à la situation, nos ressources sont tout simplement insuffisantes. La communauté internationale doit s’engager davantage pour sauver des vies et soutenir cette réponse humanitaire. »

En juin, le HCR a annoncé avoir besoin de 9,5 millions de dollars pour la Somalie, dans le cadre de son appel régional pour la Corne de l’Afrique, afin d’aider les populations déplacées touchées par la forte sécheresse.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus