Changement climatique

Un Réunionnais boycotté dans son pays.

Ary Yée Chong Tchi Kan / 12 décembre 2020

Il s’est donné les moyens d’agir pour l’Humanité. Il a crée l’ONERC et l’a présidé durant 15 ans, jusque sa mort. Il n’y a jamais eu d’équivalent présidé par un responsable politique. Mais à La Réunion, aucun média ne lui a accordé l’occasion d’expliquer les enjeux de la COP21.

JPEG - 45.2 ko
Paul Vergès lors de la clôture de la conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique organisée par la Région et l’UICN, avec la participation de l’Union européenne et de l’Etat, juillet 2008 à Saint-Denis.

Le 4 septembre 2015, j’avais prévu le coup dans une « Lettre ouverte aux télés et radios, agences de presse quotidienne et numérique de La Réunion. »

« Dans 3 mois, Paris accueillera la COP21, la Conférence sur le climat. Plus de 30 000 personnes sont attendues à cet événement mondial. Les enjeux sont très importants et cela concerne chaque Réunionnaise et Réunionnais.

Aujourd’hui, les experts scientifiques et les décideurs politiques possèdent suffisamment d’informations concordantes pour engager l’Humanité dans un sursaut salvateur. La société civile prend une part très active dans ce débat. Récemment, le Pape a apporté sa caution morale et sa contribution.

Des objectifs concrets et contraignants, opposables à tous, devront être obtenus. Ce qui met une pression hors norme sur le dos des organisateurs et participants. Ils seront sous les projecteurs et en premières lignes, en cas d’échec.

La génération actuelle portent sur ses épaules une très lourde responsabilité. Car, c’est celle qui dispose des informations de plus en plus fiables et qui doit prendre des décisions pour sauver la planète.

Pour l’honneur de La Réunion et des Réunionnais, un homme a pris la sienne, c’est Paul Vergès. Il a déposé une proposition de loi au Sénat qui a été votée à l’unanimité. Il préside l’ONERC (observatoire national sur les effets du réchauffement climatique), depuis sa création en 2001. Chaque année, un rapport et des recommandations sont remis au gouvernement. Ce travail colossal est une référence.

Son contenu mérite d’être connu à La Réunion. Tel est le message de cette lettre ouverte aux télés et radios, aux agences de presse quotidienne et numérique de La Réunion. Valorisons La Réunion et les Réunionnais. Que Paul Vergès soit invité à expliquer les enjeux de la COP21. »

Rien n’y fait l’aliénation est trop forte.

Ary Yée Chong Tchi Kan

JPEG - 45.2 ko
Paul Vergès lors de la clôture de la conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique organisée par la Région et l’UICN, avec la participation de l’Union européenne et de l’Etat, juillet 2008 à Saint-Denis.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Ici c’est un département sous tutelle , seul président Vergès peut discuté ,négocier avec l état quelque soit le gouvernement en place .
    Les autres partis politiques locaux ,les rattachés comme un petit soldats y attendent les ordres.
    Il suffit de regarder aujourd’hui , toutes penses leurs carrières ,demandent pas autres de présenter un projet réunionnais .

    Le président a toujours affirmé l informations, sera disponible pour les gens responsables . Il savait dans le monde des jeunes ,prendra le combat.

    Pv

    Article
    Un message, un commentaire ?