Changement climatique

Vers un Plan Climat à La Réunion !

Troisièmes Rencontres réunionnaises du Développement Durable

Témoignages.re / 23 février 2007

Les troisièmes Rencontres réunionnaises du Développement Durable se sont terminées par la conclusion d’une Déclaration d’Intention pour la mise en oeuvre d’un Plan Climat Régional “Réunion” signé entre l’Office National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) et le Conseil Régional. Cet événement place notre île, une nouvelle fois, en avance dans le domaine du développement durable.

Suite à l’accord de Kyoto signé par de nombreux pays dont la France, cette dernière s’est dotée d’un plan climat. Celui-ci a été validé le 13 juin 2006 par le Conseil Interministériel du Développement Durable. Le Conseil Régional a souhaité inscrire ses efforts dans un tel cadre en signant une Déclaration d’Intention pour la Mise en Oeuvre d’un Plan Climat Régional “Réunion”. Ce document a été doublé d’un Protocole d’Accord entre l’ONERC et le Conseil Régional.
Il s’agit donc de la prolongation du volontarisme politique souligné hier par Paul Vergès afin d’obtenir des avancées concrètes contre le réchauffement climatique. Une telle décision répond également à l’exigence de développement des énergies renouvelables et de réduction des émissions de gaz à effet de serre comme le prévoit l’objectif d’autonomie énergétique que s’est fixée La Réunion. En outre, elle correspond à l’intégration des conséquences des changements climatiques dans les documents de planification de type Schéma d’Aménagement Régional (SAR).
Afin de mettre en oeuvre un tel Plan Climat, le Conseil Régional a demandé à l’acteur de référence en ce domaine, l’ONERC, de l’aider à s’adapter aux multiples défis du réchauffement climatique. Puis, il est prévu que le projet compte trois temps. Tout d’abord, il s’agira de rencontrer les acteurs réunionnais du secteur, mais aussi la société civile. La collecte de ces avis sera synthétisée. Elle sera transmise aux administrations territoriales et nationales qui examineront leur pertinence et leur faisabilité. Enfin, après les amendements apportés par ces instances, le Conseil Régional adoptera le plan climat régional.
La Région Réunion fera en outre appel, dans le cadre d’un tel accord, à l’expertise de la Mission Interministérielle de l’Effet de Serre (MIES), de l’ADEME (Agence de Développement de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), de la Direction Régionale de l’Environnement. La durée d’un tel Protocole d’accord entre la collectivité territoriale et l’ONERC est de deux ans.

M. Damian