Du 14 au 16 mai au Campus du Moufia à Saint-Denis

Premier colloque international universitaire sur le vivre-ensemble à La Réunion

4 mai

Les laboratoires LCF (Laboratoire sur les espaces créoles et francophones) et DIRE (Déplacements, Identités, Regards, Écritures) de l’université de La Réunion font part du 1er colloque international universitaire organisé à La Réunion sur le vivre-ensemble. Il aura lieu du 14 au 16 mai au Campus du Moufia à Saint-Denis.

Le colloque international sur le vivre-ensemble sera une première sur cette thématique pour l’université de La Réunion. 52 communicants, représentants de 12 pays différents, participeront à ce colloque international qui a par ailleurs reçu le label « colloque ARIC » de l’Association internationale pour la recherche interculturelle.
Cette manifestation scientifique réunira ainsi des chercheurs et professionnels du monde entier qui viendront partager leurs recherches, regards et expériences autour du vivre-ensemble.
Cet évènement est organisé en partenariat avec :
· L’association internationale pour la recherche interculturelle (ARIC)
· L’université Catholique Louvain (UCLouvain)
· Le laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal (LABRRI)
· L’association Réunion Métis
· L’association Comité d’Organisation Servir Ensemble (COSE)
· L’association Groupe de Dialogue Interreligieux à La Réunion (GDIR)
· La ville de Saint-Denis de La Réunion

Les objectifs de ce colloque, organisé par les précurseurs de la recherche sur le vivre-ensemble à l’université de La Réunion, se déclinent en quatre points :
· Le premier objectif est de promouvoir et confronter les études menées à La Réunion et dans l’océan Indien sur le vivre-ensemble avec des recherches menées dans d’autres espaces civilisationnels et culturels sur cette notion.
· Le second objectif est d’amener une réflexion sur l’application des résultats des recherches scientifiques portant sur la notion de vivre-ensemble et leurs enjeux dans le cadre institutionnel des instances politiques, éducatives, médicales, sociales, judiciaires…
· Le troisième objectif est de penser le vivre-ensemble dans nos sociétés contemporaines comme un prérequis à la paix. Les recherches sur cette notion peuvent-elles contribuer au développement d’un nouveau cadre de pensée propice à alimenter les programmes de recherche et de formation portant sur la paix dans le monde ?
· Le quatrième objectif consistera à ouvrir un espace de partage aux associations économiques, culturelles et sociales, aux ONG internationales, aux créateurs et artistes afin de mieux comprendre comment leurs actions et leurs créations se saisissent de la notion de vivre-ensemble.


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?