Education-Formation

Chambre d’Agriculture : deux nouveaux outils pour la Promotion de l’emploi rural

Retour sur le salon de l’étudiant

Marlène Sitouze / 10 mars 2021

Easton Emma, chef de Projet Emploi et Anne Delaplace, responsable du Département Entreprise tenaient le stand de la Chambre d’Agriculture, lors du Salon de l’Etudiant organisé à la NORDEV du 6 au 8 mars dernier.

JPEG - 65.2 ko
Easton Emma, chef de Projet Emploi (à gauche) et Anne Delaplace, responsable du Département Entreprise défendaient les couleurs et les valeurs de l’emploi agricole lors de ce dernier Salon de l’Etudiant.

But affiché ? Assurer la promotion de l’emploi agricole sur l’île à travers notamment la valorisation de deux nouveaux supports :
- le nouveau site l’Emploi Vert ainsi que
- le Groupement d’Emplois pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ), deux outils opérationnels destinés à faire le lien entre les offres et les demandes d’emploi, la seconde plateforme étant exclusivement dédiée aux offres réservées à l’apprentissage.
« Nous souhaitons mettre l’accent sur la polyvalence des métiers dans le domaine agricole : on y recense des emplois liés à l’Administratif, la Transformation, le Commerce, etc. Le site VERT l’Emploi est un réseau de mise en relation des demandeurs d’emploi avec les employeurs, les postulants peuvent y déposer leurs CV. Par ailleurs, Nous avons aussi enregistré des demandes de formations agricoles ainsi que des questions émanant de jeunes relatives aux débouchés dans certaines filières agricoles. Oui, clairement, il existe une offre et de une demande. Le problème vient du fait qu’il existe une méconnaissance de ce milieu et, c’est pour cela que la Chambre a tenu à être présent à se salon…D’où également la création du site Vert l’EMPLOI, spécialisé dans l’emploi agricole qui vient en complément de Pôle Emploi », souligne Easton Emma tandis que sa collègue Anne Delapace précise que depuis la mise en place de ce site en décembre dernier, 23 offres ont été mises en ligne, dont 8 actuellement en attente de candidature et 6 ayant fait l’objet de mises en relation entre demandeurs d’emplois et employeurs sur le point de déboucher sur des conventions de stage. Et, pour accentuer son rôle dans le domaine de l’apprentissage, la Chambre ajoute une corde supplémentaire à son arc à travers « le Groupement d’Employeurs pour l ’Insertion et la Qualification, qui vise à recueillir l’ensemble des offres d’emplois en matière agricole, outre les potentiels employeurs, elles proviennent aussi des Maisons Familiales, les Centres de Formation, notamment ».
Autrement, en cette période crise sanitaire, la Chambre d’Agriculture accentue ses efforts afin que les jeunes générations apportent leur précieuse et déterminante contribution pour que pendant encore longtemps, les générations futures puissent à leur tour fructifier les fruits de la Terre Mère Nourricière.