Education-Formation

L’enseignement agricole à La Réunion : « créer de véritables débouchés pour les jeunes »

Formations en agriculture et dans les métiers du développement durable

Témoignages.re / 12 août 2021

A quelques jours de la rentrée, coup de projecteur sur l’enseignement agricole. Les lycées du ministère de l’Agriculture de Saint-Joseph et de Saint-Paul permettent d’accéder à des formations en phase avec la volonté politique d’aller vers la transition écologique. Les élèves et étudiants de l’enseignement agricole sont en effet les agriculteurs de demain, avec comme responsabilité de nourrir la population tout en protégeant l’environnement.

JPEG - 81.6 ko

A l’issue de la session d’examens de juin 2021, l’enseignement agricole enregistre un taux de réussite de 84,5 % sur l’ensemble de ses diplômes du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) au brevet de technicien supérieur agricole (BTSA). En parallèle, il accueille un nombre toujours plus important d’apprentis.

Autour de la forte dynamique du plan « 1 jeune, 1 solution », l’enseignement agricole vient, une nouvelle fois, prouver sa capacité et son engagement à créer de véritables débouchés pour les jeunes.

Au mois de juin, à La Réunion, plus de 600 candidats se sont présentés aux examens des brevets de technicien supérieur, des baccalauréats professionnels et technologiques, des brevets et des certificats d’aptitude professionnelle relevant de l’enseignement agricole. Grâce à la mobilisation de chacun des acteurs, les épreuves écrites et orales se sont déroulées dans des conditions satisfaisantes, malgré les effets de la crise sanitaire.

Préparant à plus de 200 métiers, les établissements ouvrent de vastes débouchés pour des secteurs en demande comme les métiers des filières agricoles et agroalimentaires, ceux de la filière forêt-bois ou encore ceux liés à la préservation et la mise en valeur des milieux naturels, à l’entretien et à la création d’aménagements paysagers.
Les métiers du vivant sont également à l’honneur avec la campagne de communication #EntrepreneursDuVivant du plan France Relance sur l’attractivité des métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la forêt, du paysage, de la pêche et de l’aquaculture.

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a déclaré « Les métiers du vivant sont non seulement des métiers de passion mais surtout des métiers d’avenir en offrant aux jeunes issus de l’enseignement agricole de vastes débouchés et des milliers d’emplois à pourvoir chaque année. Je tiens à féliciter l’ensemble des nouveaux diplômés de l’enseignement agricole et ceux qui ont fait le choix de l’apprentissage. Ensemble, vous êtes l’avenir de notre souveraineté agricole et agroalimentaire ! ».