Nos relations avec l’Union européenne

Partenariat fructueux entre le Département et la Banque européenne d’investissement

4 novembre 2023

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, a accueilli, ce vendredi 3 novembre, Ambroise Fayolle, vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), au collège Roquefeuil (Saint-Gilles-les-Bains).

Le haut-fonctionnaire européen a ainsi pu observer in situ l’utilisation des fonds accordés en 2019 au Département de La Réunion par l’Union européenne (UE) pour le financement de ses projets, au premier rang desquels des travaux sur le bâti scolaire. Le prêt de 65 millions d’euros - aujourd’hui consommé au deux-tiers et dont le reliquat le sera d’ici 2025 - a ainsi servi à construire le nouvel établissement saint-gillois, mais également à reconstruire le collège Gaston-Crochet à la Plaine-des-Palmistes et à réaliser d’importants chantiers de réhabilitation à la Chaloupe Saint-Leu comme à Mille-Roches, à Saint-André. Au-delà du bâti scolaire, les fonds devraient être engagés pour des travaux aux Archives départementales et à la chapelle de la Victoire.

« Nous portons beaucoup de projets d’investissement, expliquait Cyrille Melchior, près de 200 millions d’euros. Nous achèverons un cycle avec la reconstruction du collège des Avirons et ensuite, il s’agira essentiellement de réhabiliter les établissements. Mais nous avons aussi de gros projets sur les routes départementales, dont la résorption des radiers. Cela nécessite des financements importants. Il y a aussi la gestion de l’eau et celle de la transition écologique. La confiance que vous nous manifestez est très importante, parce qu’elle entraine aussi la confiance d’autres institutions financières. Nous avons des fragilités du fait de la pression des dépenses à caractère social, mais nous sommes vigilants pour rester un bon partenaire. »

« Nous sommes extrêmement heureux de découvrir des réalisations comme celle-ci, commentait Ambroise Fayolle après une présentation détaillée des innovations mises en œuvre dans le collège pour la préservation de l’environnement. Ce que nous voyons nous aidera à montrer à l’Europe que nous finançons des projets qui répondent à nos objectifs en tant que banque publique et banque européenne du climat. Il est très important pour nous de voir l’appropriation de ces enjeux. »

La visite à La Réunion du vice-Président de la Banque européenne d’investissement pourrait ainsi ouvrir la voie à un renouvellement de son partenariat financier avec le Département de la Réunion, pour de nouveaux projets.

Union européenne

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?