Education-Formation

Pavel Vinogradov à La Réunion

20 ans après le lancement du mini-Spoutnik russo-réunionnais

Témoignages.re / 7 novembre 2017

20 ans après le lancement de ce Spoutnik russo-réunionnais dans l’espace par Pavel Vinogradov, ce dernier, accompagné par Anton le fils de Vladimir Syromiatnikov, est arrivé à La Réunion pour célébrer cet événement. Ces derniers ont été chaleureusement accueillis ce week-end à l’Aéroport Roland Garros par des représentants des communautés russe et scientifique réunionnaises.

JPEG - 68.5 ko
Pavel Vinogradov (au centre) accompagné par Anton le fils de Vladimir Syromiatnikov.

Un large programme de visites et d’échanges est organisé pendant la durée de leur séjour qui s’achèvera le 11 novembre. Il a débuté hier par une Conférence Scientifique à l’Université de La Réunion à 18h00.

Pavel Vinogradov a évoqué sa vie dans l’espace, est revenu sur le lancement du satellite russo-réunionnais il y a 20 ans, et sur les centaines de photos de La Réunion qu’il a prises depuis l’espace.

Anton Syromiatnikov expliqua les relations que son père entretenait avec La Réunion, de la création du mini-Spoutnik, au système APAS représenté par l’oeuvre de la Porte des Mondes.

Cette visite est également l’occasion de fêter les 5 ans du Monument de la Porte des Mondes érigé à Saint-Denis en 2012 sur le Boulevard Sud, à l’intersection avec la rue Stanislas Gimart.

Samedi 11 novembre à 11h00 aura lieu une Photo-hommage en mémoire de Vladimir Syromiatnikov, père d’Anton, et inventeur du système APAS de module d’amarrage androgyne ayant permis, en pleine Guerre froide, de relier les stations spatiales soviétiques et américaines dans l’espace.

Version miniature du premier satellite

Ce même jour, un repas réunira la communauté scientifique réunionnaise et les « 12 Mousquetaires de la Porte des Mondes » au Domaine Moka. Il se poursuivra à 15h00 par une Conférence publique de Pavel et Anton « autour d’un thé » qui clôturera ce séjour riche en échanges.

L’origine de cette venue remonte au 20 décembre 1996. 8 élèves du Collège Reydellet de Saint-Denis, encadrés par le Principal de l’établissement Jean-Paul Marodon et Guy Pignolet, participaient à une aventure incroyable… Construire, 40 ans après le lancement de Spoutnik, une version miniature du satellite en collaboration avec des élèves russes et Vladimir Syromiatnikov, ingénieur aérospatial.

Un partage des tâches est décidé : tandis que les jeunes Russes s’occuperaient de la structure extérieure du satellite, les Réunionnais concevraient et construiraient l’ensemble intérieur.

Le 15 août 1997, les deux équipes de collégiens se retrouveront à Paris pour l’intégration finale du satellite Spoutnik-40 Ans. Le 3 novembre de cette même année, au cours d’une sortie extravéhiculaire de la station Mir, Pavel Vinogradov lancera à la main le petit satellite de 3 kilos, qui tournera autour de la Terre en émettant une réplique du fameux « bip-bip » pendant près de deux mois avant de rentrer dans l’atmosphère quelques six mois plus tard.

En souvenir de cette belle aventure et sur l’idée d’Anton Syromiatnicov, Pavel Vinogradov prend des images de notre île en août 2013, lors de son dernier vol spatial. A la fin de sa mission, il rapportera plusieurs centaines de clichés. Guy Pignolet et Pascal Viroleau en feront une sélection et un ouvrage sera publié : « L’Ile de La Réunion vue de l’Espace ». Les 250 derniers exemplaires du livre ont été mis en vente lors de la Conférence Scientifique du 6 novembre. Ils étaient dédicacés par Pavel Vinogradov en personne.