Education-Formation

Un outil performant pour la recherche-développement

Le Pôle de compétitivité Qualitropic fête son 1er anniversaire

LB / 30 septembre 2006

"Qualitropic ayant atteint sa vitesse de croisière, c’est sur les flots que le Pôle de compétitivité vous invite à souffler sa première bougie, autour d’un petit-déjeuner festif. La destination de notre croisière est la baie de Saint-Paul, où nous visiterons les fermes aquacoles". C’est en ces termes que le président de l’association, Michel Deleflie, et son équipe ont invité hier leurs adhérents, leurs partenaires et la presse à la célébration de ce premier anniversaire.

Le Pôle de compétitivité Qualitropic, fondé il y a un an, associe le monde de la recherche, celui de la formation et celui des entreprises. Il favorise les rapprochements et les collaborations entre ces trois secteurs afin de développer la recherche scientifique, technique et financière sur les projets des entreprises réunionnaises.
Pour Michel Deleflie, "la dynamique mise en place en quelques mois commence déjà à porter ses fruits" (voir encadrés) "Beaucoup de monde s’est mis ensemble pour faire avancer des projets agroalimentaires, piscicoles et sanitaires. Le principal facteur de cette réussite est la fusion des qualités réunionnaises et d’apports extérieurs ainsi que l’union la plus large des compétences et des partenariats".

Au service du co-développement régional

Françoise Delebaere, la directrice de Qualitropic, abonde dans le même sens. "Nous voulons faire travailler ensemble des chercheurs, des centres techniques d’expérimentation et de formation et des industriels afin de réponde aux besoins des Réunionnais", dit-elle.
"Nous voulons rendre cette démarche naturelle. Travailler ensemble est facile et change tout, si l’on veut réaliser des projets concrets, anticiper sur l’avenir, créer des emplois", ajoute Françoise Delebaere.
La chercheuse Maya Césari était présente hier à cette célébration pour y représenter la Région, qui est un des partenaires de Qualitropic. Pour la conseillère régionale, il est important que la Région soutienne ces travaux communs. Non seulement parce qu’ils répondent à des besoins essentiels de La Réunion d’aujourd’hui et de demain mais encore parce qu’ils se situent dans une perspective de co-développement régional, qui est un axe essentiel de la politique de la collectivité.

Un rendez-vous important

La visite des fermes aquacoles de l’ARDA (Association Réunionnaise pour le Développement de l’Aquaculture) en baie de Saint-Paul à bord du “Grand Bleu” et celle de son écloserie sur les quais du port Ouest à La Pointe des Galets ont montré tout le potentiel de La Réunion dans le domaine de la recherche-développement.
Qualitropic veut organiser régulièrement à La Réunion (si possible une fois par an) un événement rassemblant les acteurs des pôles (français et étrangers) sur le thème de l’innovation et la recherche-développement. Le 1er forum aura lieu le 14 décembre 2006 sur le thème “Les pôles de compétitivité : vers une économie de l’innovation”. Un rendez-vous important.

L. B.


Qualitropic : le seul pôle de compétitivité d’Outre-mer

La labellisation en 2005 d’un pôle de compétitivité à La Réunion est un signe fort de reconnaissance du dynamisme économique de notre île. Si nous voulons développer durablement La Réunion et créer assez d’emplois pour les Réunionnais, nous nous devons d’innover, tant sur le mode de fonctionnement de nos entreprises que sur la valorisation de notre production industrielle.
Qualitropic, pôle de compétitivité agro-nutritionnel en milieu tropical, regroupe plusieurs secteurs économiques significatifs de La Réunion : les activités agroalimentaires (filières végétale et animale) et les filières à potentiel identifié (pêche, nutrition, santé...).
C’est un pôle à vocation nationale atypique dans sa dimension, compte tenu des relations privilégiées qui existent entre La Réunion et les pays tropicaux de la zone Océan Indien ainsi qu’avec les autres collectivités d’Outre-mer.
Qualitropic traduit la mobilisation des entrepreneurs, des chercheurs, des enseignants et des institutions pour soutenir un secteur économique stratégique pour le territoire.
Ce pôle représente une chance pour La Réunion, mais aussi pour la France et l’Europe car il sera, demain, la vitrine du savoir-faire européen dans le secteur agroalimentaire et agro-santé tropical. Par ailleurs, il doit renforcer l’attractivité du territoire réunionnais à partir de l’excellence de son industrie et de sa recherche.
Le pôle de compétitivité s’appuie sur un noyau commun de savoir-faire, de compétences et d’outils partagés qu’il convient de valoriser et de promouvoir. L’objectif du pôle est de favoriser l’émergence de projets innovants, issus de la recherche et développement, porteurs de plus-value et d’emplois.


5 dossiers labellisés

En 1 an, une dizaine de projets ont été présentés au pôle de compétitivité.
Cinq dossiers ont été labellisés, dont un sélectionné dans le cadre du premier appel à projets du Fonds de Compétitivité des Entreprises.
o V2A RUN (Valorisation de l’acide aconitique) : c’est un enjeu essentiel pour la filière canne dans le cadre d’une stratégie de développement durable engagée par les industriels depuis plusieurs années, autour d’un processus de recherche et développement mutualisé au sein d’une structure reconnue au niveau international : le CERF.
o DELICAS : un projet sur l’optimisation de la sélection variétale de la canne au travers de la mise en place d’une plate-forme bio-informatique.
o PEACCEL (Protein Engineering Accelerator) : une offre de service de Rercherche et Développement en bio-informatique pour l’optimisation des protéines.
o INCIVOL 974 : ce projet, porté par la SCAAR (coopérative de 113 éleveurs de volailles), concerne le traitement des effluents d’élevage pour envisager non seulement le développement de la filière, mais aussi la mise en conformité des élevages existants.
o Laboratoire Langevin : un projet d’installation d’une unité de transformation des plantes aromatiques et médicinales. Ce laboratoire constituera un modèle de transformation de produits naturels dont la traçabilité et l’origine seront attestées.


Un bilan positif

Après un an de fonctionnement, Qualitropic, c’est :

- une association pilotée par des industriels pour accompagner des projets innovants, en collaboration avec les centres de recherche et les organismes de formation ;

- un réseau de partenaires qui se connaissent mieux et ont appris à travailler ensemble ;

- une organisation réactive, composée d’élus qui impulsent la dynamique et d’une cellule opérationnelle composée de 2 personnes qui la mettent en œuvre ;

- un partenariat qui se construit avec les acteurs publics (État, Région, Département, Communautés d’agglomérations) et les partenaires impliqués dans le développement économique de La Réunion (AD, ADIR, Technopole, CCIR, CMA, CA....) ;

- des outils de communication : une plaquette de présentation et un site (qualitropic.com) ;

- des outils de labellisation des projets.

- 30 adhérents répartis dans 3 collèges (industriels et producteurs, science et formation, institutionnels).