Education-Formation

Une centaine d’étudiants étrangers en plus à La Réunion malgré la COVID-19

5e édition de la semaine internationale à l’Université de La Réunion

Témoignages.re / 17 octobre 2020

Avant-dernier jour de la 5e édition de la Semaine internationale de l’Université de La Réunion, ce vendredi 16 octobre 2020. Cet événement, qui intègre les #ErasmusDays, vise la promotion de la mobilité internationale à destination de la communauté universitaire. Deux temps forts ont été célébrés à cette occasion : le dévoilement de la plaque « Bonne pratique », décernée par l’agence Erasmus, et la plantation d’un arbre à souhaits, en présence des étudiants et des associations étudiantes.

JPEG - 164.5 ko

Ces temps forts ont été l’occasion de faire le point sur le nombre d’étudiants internationaux accueillis par l’établissement, en hausse cette année : 647 étudiants accueillis contre 548 en 2019, à la même période.

Impliquée dans le programme ERASMUS+ depuis 1989, l’Université de La Réunion a obtenu par deux fois ce label cette année : l’un au titre de la gestion du programme ERASMUS+ mobilité intraeuropénne pour l’année 2018, l’autre pour la gestion du projet EVAL-IC, un " partenariat stratégique " avec 13 universités étrangères dans le domaine de la didactique des langues, porté par Monsieur Christian Ollivier, Professeur de Sciences du langage et de Didactique du Français Langues étrangères (FLE).

Label « Bonne pratique » et arbre à souhaits

En présence de ce dernier, du Président de l’Université, Monsieur Frédéric Miranville et de la Vice-Présidente en charge des relations internationales et de la coopération régionale, Madame Anne-Françoise Zattara-Gros, la plaque « Bonne pratique » a été dévoilée au sein de la Direction des relations internationales, sur le site du Moufia.

L’enveloppe attribuée à l’établissement par l’agence ERASMUS pour cette année universitaire s’élève ainsi à 1,1 millions d’euros, soit le double de l’enveloppe perçue depuis le début de la mandature, en 2016.

JPEG - 135.7 ko

Consacrant également l’effet européen dont l’Université de La Réunion est convaincue avec ses 128 accords inter-institutionnels ERASMUS+, la plantation d’un arbre à souhaits, auquel les étudiants ont pu accrocher leurs souhaits pour l’Europe de demain, s’est tenue dans les jardins des bâtiments de l’administration générale.