Avis du Conseil économique social et environnemental régional de La Réunion sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie

CESER : « maximiser l’utilisation de la biomasse locale et promouvoir le photovoltaïque »

16 décembre 2023

La Programmation pluriannuelle de l’énergie est un document qui fixe les orientations en matière de production d’électricité à La Réunion. Le CESER vient de rendre un avis sur ce sujet. Il préconise d’utiliser des énergies présentes en abondance à La Réunion, notamment la biomasse et le soleil.

« Le CESER a été saisi par la Présidente du Conseil régional le 17 janvier 2022 sur les réponses
apportées aux questions et recommandations des différentes autorités environnementales.
Le présent avis vient compléter sa contribution « Pour réussir la trajectoire énergétique » du 5
juillet 2019, faisant suite à la saisine du 1er février 2019 sur les modifications apportées aux
projets de PPE et Schéma Régional Biomasse (SRB) ainsi que son rapport sur la PPE révisée du
23 novembre 2020.

Le 8 décembre dernier, la COP Territoriale de La Réunion a marqué une étape décisive dans la mise en œuvre de la transition écologique à l’échelle régionale. Cet événement a réuni divers acteurs, parmi lesquels Dominique Vienne, président du CESER Réunion.

Contexte de la COP Territoriale : L’initiative de la COP Territoriale revêt une importance cruciale en cherchant à territorialiser les objectifs de la transition écologique. Soutenue par le gouvernement français, cette approche reconnaît le rôle essentiel des collectivités territoriales, en particulier des régions, dans la concrétisation des engagements nationaux.

Le CESER Réunion et la Transition Énergétique à La Réunion : Cette démarche fait écho aux recommandations du CESER Réunion, notamment à travers l’avis sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et le schéma régional biomasse (SRB) 2019-2028. Le CESER Réunion souligne la nécessité de maximiser l’utilisation de la biomasse locale et de promouvoir le photovoltaïque. L’institution insiste sur l’importance d’aller au-delà des choix à court terme pour atteindre l’autonomie énergétique en 2030 et la neutralité carbone en 2050, contribuant ainsi aux défis du changement climatique et au développement durable de La Réunion.
Dans cette démarche, le CESER Réunion préconise un élargissement de la prise de parole citoyenne, englobant à la fois les citoyens représentés par l’institution et ceux s’exprimant directement. Cette approche vise à renforcer l’implication de l’ensemble de la population dans les processus décisionnels liés à la transition écologique régionale. »

Energies renouvelables

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?