Accueil > Développement > Energies

GERRI, vers une révolution énergétique pour La Réunion et par les Réunionnais ?

lundi 23 juin 2008


L’Etat lancera en 2008 la structure d’animation et le plan Réunion 2030 sous l’acronyme GERRI pour « Grenelle de l’Environnement à La Réunion, Réussir l’Innovation », ceci à la demande du Président Sarkozy qui a clos le grenelle en Octobre 2007 en affirmant : « en 2008, sera lancé le Plan Réunion 2030 ». L’idée consiste à mener dans l’espace expérimental et sociétal bien délimité de La Réunion un plan d’innovation énergétique (électricité 100% renouvelable, transports propres, construction, urbanisme et tourisme durables) à la mesure des deux derniers grands plans lancés par l’Etat dans les DOM : les expérimentations nucléaires en Polynésie et Ariane à Kourou.


Le choix de La Réunion n’est bien sûr pas anodin : c’est le terreau fertile de l’innovation énergétique où depuis dix ans la Région Réunion en la personne de Mr Vergès et via la structure du PRERURE, mais également plus récemment les collectivités locales dans leur grande majorité, et bien sûr le tissus socio-économique local très dynamique de la Recherche, la Formation, l’Industrie... tous ces acteurs ont contribué à positionner La Réunion comme « l’éclaireur » naturel de cette innovation. En dix ans se sont constitués des réseaux d’acteurs efficaces, se sont investis des jeunes réunionnais devenus des cadres porteurs d’innovation, se sont organisées des structures à l’image de l’ARER (Agence Régionale de l’Energie) : 25 ingénieurs et techniciens de l’île au service des réunionnais et de toutes les collectivités, plus de 170000 contacts par an, la plus grande agence de l’énergie d’Europe, des projets à la mesure de nos enjeux d’autosuffisance énergétique sur l’aménagement et la construction durable, les Energies de la mer, le stockage, l’équilibre agriculture et Energies renouvelables ...
Cet équilibre sera-t-il maintenu et développé par GERRI en partenariat avec les acteurs locaux et historiques ? Ou bien faut-il voir en GERRI la substitution par l’Etat de ce qui a été créé avec tant d’opiniâtreté, au détriment des jeunes cadres et techniciens Réunionnais qui se sont investis ?

Certes La Réunion est l’un des 2 ou trois territoires les plus avancés en Europe en terme de développement de l’Energie solaire, cependant les enjeux pour la Réunion sont à la mesure d’un plan tel que GERRI : ce sont encore 4 à 5% de croissance par an des besoins énergétiques qui, si rien n’est fait se traduiront par de nouvelles installations fossiles.
L’Etat aurait donc certainement un message fort à faire passer dès la création de GERRI : stopper la progression du fossile par la mise en place de mesures fortes de réglementation thermique, demandé à l’état de puis 2000, et l’obligation du recours aux Chauffe Eau Solaires dans le logement neuf mais aussi dans les logements existants.

GERRI sera-t-il réellement une révolution des énergies vertes ? Mais si c’est le cas, souhaitons que cette révolution ne s’accompagnera pas nécessairement d’un déni de l’histoire énergétique locale en reconstruisant des structures qui existent déjà, compromettant ainsi 10 ans de travail qui ont constitué un tissus précieux de savoir-faire local.

ARER, Agence Régionale de l’Energie Réunion
Nos métiers à votre disposition : Développement de filière ENR et MDE, Urbanisme et construction durable, Observatoire, formation et éducation
Permanence technique au 0262 257 257 et sur http://www.arer.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Facebook Twitter Linkedin Google plus