Illustration de la puissance des groupes extérieurs à La Réunion

Incinérateur à Bois-Rouge en 2026 : accord entre Albioma et la CEPAC

11 janvier

Un communiqué de la Caisse d’Epargne de Provence Alpes Côte d’Azur annonce un partenariat entre la banque française qui domine le secteur à La Réunion et Albioma pour la construction d’un incinérateur dans la centrale thermique de Bois-Rouge. Mise en service prévue en 2026 pour un incinérateur qui devrait produire de l’électricité pour 45000 habitants.

« En concertation avec les collectivités locales et l’Etat, Albioma va construire sur son site de Bois-Rouge, une Unité de Valorisation Energétique (« UVE ») de CSR. Les CSR sont des déchets non dangereux à pouvoir calorifique élevé issus du tri des ordures ménagères et assimilées. Chaque année, la population réunionnaise soit environ 875 000 habitants, produit plus de 500 000 tonnes de déchets ménagers par an, soit plus de 600 Kg par habitant.

Les CSR qui alimenteront l’unité de valorisation d’ABR seront issus du traitement des déchets du nord et de l’est de l’ile, pour un volume prévisionnel de 70 000 tonnes de CSR par an, soit une réduction de plus de 72% de l’enfouissement de déchets sur cette zone. Dans un contexte de saturation des installations de stockage de déchets et de forte augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) applicable aux déchets enfouis, ce projet permettra de sortir de la politique du tout enfouissement appliquée jusqu’à présent dans le Nord-Est de La Réunion.

Les vapeurs issues de la combustion des CSR seront injectés dans les turbines existantes de la première unité de la centrale ABR (ABR1), pour produire environ 65 GWh d’énergie par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 45 000 réunionnais. La vapeur issue de la combustion des CSR viendra ainsi se substituer à la vapeur produite par combustion de biomasse importée réduisant ainsi le besoin en combustible importé.

La chaudière dédiée à la combustion des CSR, devrait être opérationnelle fin 2026 et fonctionner jusqu’au 31 mai 2043, date prévue d’arrêt de l’unité ABR-1.

Ce projet d’unité CSR est lauréat d’un appel à projets de l’ADEME. »

A la Une de l’actuImpasse du modèle

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?