Energies

Une "démarche collective" de mise en oeuvre de l’Agenda 21

Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 27 septembre 2012

Le maire de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel, a réuni durant une heure, mercredi 26 septembre, ses responsables de service afin de lancer la démarche de l’Agenda 21 local, destiné à mettre application ce plan programmatique destiné à adapter les territoires au changement climatique.

Citée en exemple, la commune de Sainte-Suzanne travaille à la reconnaissance du dispositif par le gouvernement et sa pérennisation. L’Agenda 21 local entre dans le cadre du programme de la mandature de Maurice Gironcel, de développement durable, social et solidaire. Afin de préserver l’environnement, cette démarche doit également favoriser un nouveau système économique, social et environnemental. Comme l’a expliqué Patricia Coutandy, élue chargée de l’Agenda 21, Sainte-Suzanne est entrée dans cette dynamique d’adaptation aux changements climatiques dans les années 1990, "c’est lors de la mandature de Paul Vergès dès 1998 que Sainte-Suzanne est parvenue à concrétiser son projet de ville à énergie positive".
Face aux changements climatiques, la commune a décidé de mutualiser tous les services afin de permettre une appropriation par la population de l’Agenda 21 local qui s’oriente sur cinq thématiques : lutte contre le changement climatique climatique et protection de l’atmosphère ; préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources ; épanouissement de tous les êtres humains ; cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations et dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables. Le maire de Sainte-Suzanne a motivé ses troupes pour que "chacun s’approprie l’Agenda 21".