Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Développement > Environnement

Une micro-forêt au collège Joseph-Suacot de La Petite-Ile

Education à l’environnement

mercredi 27 mars 2024


Benjoins, Bois de judas, Grand natte, Palmiste poison… quelques dizaines de plants d’espèces endémiques ou indigènes ont été mis en terre, le mardi 26 mars, par les élèves du collège Joseph-Suacot, à La Petite-Ile. Une opération qui s’inscrit dans le Plan 1 million d’arbres porté par le Conseil départemental, et qui vise à créer dans l’établissement, sur trois ans, une micro-forêt de 400 m2.


« Nous avons souhaité que les collèges prennent pleinement part à la dynamique lancée à l’échelle du territoire et qui vise à planter plus d’1 million d’espèces indigènes et endémiques partout où nous le pouvons » expliquait ainsi le vice-Président Serge Hoareau, qui représentait le Président Cyrille Melchior lors de cette plantation, au côté de la Conseillère départementale Sabrina Tionohoué. Et de continuer : « Nous sommes convaincus que ces projets permettent aussi de sensibiliser chaque collégien sur l’importance de sauver des arbres, et donc des vies. » Serge Hoareau saluait également la participation de l’établissement, parmi les 15 finalistes, aux Trophées 2024 « La forêt s’invite à l’école ».

Les espèces plantées ont été produites dans les pépinières départementales, gérées par la SPL Edden. La méthode retenue, baptisée Miyawaki, du nom d’un botaniste japonais, consiste à mettre en terre deux à trois plants par mètre carré, pour maximiser la biodiversité, limiter l’entretien et l’arrosage, et favoriser la croissance des plantes.

Également présente, la vice-Présidente du Conseil départemental des jeunes, Lilou Payet, saluait, elle, l’inspiration donnée à tous les collèges de l’île lors de cette opération. Le principal Hervé Hatsch resituait l’opération dans le cadre plus large de l’embellissement du collège et de l’amélioration du cadre de vie de ceux qui y évoluent, enseignants comme élèves et agents.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus