Environnement

Climat, Biodiversité et Développement durable : l’urgence d’agir

Conférence en ligne du PCR et de Témoignages samedi à 14 heures

Témoignages.re / 10 septembre 2021

Ce samedi, 11 septembre 2021, nous allons tirer des leçons du Congrès de l’IUCN qui se tient actuellement à Marseille depuis une semaine, avec la participation de plus de 10 000 personnes. Nous rappelons qu’en 2008, l’IUCN a tenu un sommet à La Réunion. Un document stratégique a été adopté, sous forme de « Message de La Réunion ». Vous pouvez retrouver le texte complet sur le site de l’IUCN.
L’actualité renforce nos luttes en faveur d’une civilisation bas carbone et respectueuse de la biodiversité. La Réunion doit toujours être à l’avant garde de l’avenir.
Vous pouvez vous joindre à nous, à partir du lien suivant :
https://meet.jit.si/25ansAlerteClimatBerneVergès

JPEG - 56.8 ko

Nous remercions les personnes présentes à notre visioconférence du 4 septembre 2021 qui invitait à tirer les leçons de l’alerte lancée par Paul Vergès et Philippe Berne, le 4 septembre 2016.

Au bout de 25 ans, il était important de montrer combien La Réunion était à la pointe du mouvement des idées qui agitent le monde.

Nous avons retenu 3 illustrations.

1) la proposition de loi du sénateur Paul Vergès déposée en 2000. Après débats, un texte a été adopté en 2001, visant à faire du réchauffement climatique et ses effets une priorité nationale et portant création de l’ONERC. Paul Vergès le préside durant 15 ans jusqu’à sa mort en 2016. La loi fut votée à l’unanimité au Sénat et à l’Assemblée Nationale.

2) la forte participation réunionnaise à Copenhague à la COP 15, en 2008, et la rencontre de Paul Vergès, président de l’ONERC, et Rajendra Pachaury, du GIEC ; il y avait également Gélita Hoarau, sénatrice ; Elie Hoarau, député au Parlement Européen et rapporteur ; Manuel Marchal, de Témoignages, un journal très actif sur le sujet.

3) la conférence organisée par La Région Réunion et l’IUCN, en juillet 2008. Plus de 450 délégués, venus de 40 pays insulaires, ont travaillé sur le thème : « L’Union européenne et l’outre mer : stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité ». Une déclaration intitulée « Message de La Réunion », a été adoptée.

La célébration de l’anniversaire du 4 septembre 2016, était nourrie par l’actualité :

-incendies, sécheresse, inondations, cyclones etc attribués au réchauffement du climat ;

-rapport du GIEC du 9 août qui conclut au « dérèglement climatique » ;

-Congrès de l’IUCN qui se tient actuellement à Marseille du 3 au 11 août 2021 avec plus de 10 000 participants du monde entier.

Compte tenu de l’intérêt porté par les participants, nous publions la première partie de « Message de La Réunion ». Nous vous invitons à poursuivre le débat, samedi 11 septembre, à la même heure (14h) et en utilisant le même lien de participation.

Une bonne partie de nos échanges sera consacrée au Congrès de l’IUCN qui clôture ses travaux ce jour-là. Les résolutions vont influencer les Conventions et Traités contraignants qui seront décidés dans 2 événements proches :

a)la COP26, Glasgow du 1 au 12 novembre 2021, consacré au réchauffement climatique et la trajectoire de la neutralité carbone ;

b)la Convention des Nations Unies, à Kunming en 2022, consacrée à la sauvegarde de la biodiversité.

La Réunion a été à la pointe du mouvement des idées qui font avancer le monde. Elle doit reprendre sa place si nous ne voulons pas être surpris par les événements dramatiques.

Ce fut une initiative de :

Manuel Marchal et David Gauvin, pour Témoignages.
Ary Yee Chong Tchi Kan, pour le PCR

Voir en ligne : https://meet.jit.si/25ansAlerteClim...



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Enfin, mieux vaut tard que jamais mais on peut se poser des questions quand on voit le résultat de notre société de consommation avec son côté négatif qui ravage tout, terre, air, mer, pour le plus grand profit d’une poignée de nantis, irresponsables, égoistes, pronant l’individualisme, qui ne comprennent pas ou ne se soucient pas du tout des conséquences que l’on subit, subira, ainsi que nos enfants, nés ou à naitre. Le JIR en 1° page vient d’en parler, du plastique que l’on répand allégrement sans volonté de changer, il n’y en a jamais autant qui flotte, ou bien qui a rejoint les fonds, pour l’éternité ! En attendant, espérons qu’à la Réunion, pour donner ensuite l’idée à Maurice, Mayotte, Madagascar, etc, le train revienne, enfin un TER péi, reliant Ste Rose à St Joseph, pour le plus grand bonheur des voyageurs, touristes, élèves, gramounes nostalgiques du train lontan, et travailleurs qui auront du boulot pour le chantier, la maintenance du matériel roulant, les infrastructures, tout ce qui sera nécessaire, pour se déplacer heureux, confortablement installés en complément des téléphériques tels que ceux de St Denis puis, on espère, celui qui reliera St Leu à Cilaos, pour nous faire oublier cette route sinueuse responsables d’accidents parfois et sujettes à des éboulements dangereux, sur ce, bon WE zot tout, et bon vent en attendant mieux que ce qu’on voit, vit aujourd’hui, Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • oui, la création du train , ou tram train, serait un acte positif pour l’ensemble de La Réunion. Cela a été une erreur grave de Didier Robert d’avoir abandonné le projet, déjà avancé.
    ceci dit il est clair que pour qu’il soit attractif et que la population le prenne ; il faut réunir certaines conditions d’utilisation. je me permets d’en citer quelques unes non limitatives.
    - les correspondances. il faut coordonner les horaires avec les bus ,pur les habitants des hauts et avoir des parkings ,suffisamment vaste et sur dans les gares.
    - Le prix : abordable , bien sur ,avec des abonnements pour les usagers qui le prennent tous les jours pour aller à leurs travail, ou pour un autre usage.
    - le confort : évitons la chanson de luc Donnat : "on dirait où l’a fait le sport’
    - la fréquence et la rapidité des rames. Des lignes directes entre Saint pierre et saint Denis et d’autres avec des arrêts fréquents, le temps d’attente doit être raisonnable
    Voila quelques exemples. Mais cela est un projet à long terme

    Article
    Un message, un commentaire ?