Environnement

Collecte séparative des biodéchets à la CINOR : un modèle d’économie circulaire

Terre d’avenir 2021-2030 : réussir ensemble le défi du Nord solidaire et durable

Témoignages.re / 30 mars 2021

Anticipant la généralisation du tri à la source des biodéchets (fixée au 31 décembre 2023), la CINOR met en place à compter de cette année la collecte séparative des biodéchets sur la commune de Saint-Denis, un cap majeur dans l’économie circulaire que franchiront à leur tour les communes de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne, lors du renouvellement de leurs marchés de collecte de déchets ménagers. Une initiative participant à l’un des objectifs de TERRE D’AVENIR, le Plan de Mandature 2021-2030 de la CINOR relatif à la réorganisation de la politique des déchets en favorisant une gestion globale ».

JPEG - 66.7 ko

« Réfléchir à la gestion des déchets à l’échelle de l’île pour bâtir une cohérence d’action » constitue l’engagement numéro 23 de « Terre d’Avenir », le Plan de Mandature 2021-2030 de la CINOR .
Un engagement contenant en son cœur cette orientation majeure : « valoriser les bio-déchets en poursuivant l’expérimentation engagée à Saint-Denis ». Une expérimentation consistant, rappelons-le en la création de jardins partagés associant le bio collectif et le bio déchet. D’où celui qui a été présenté, vendredi dernier aux Camélias, un exemple d’initiative citoyenne basé sur un partenariat unissant la Ville de Saint-Denis, la SIDR, le Réseau Compost Citoyen de La Réunion, l’Association Ti Jardin la Cour, la CINOR.
Ce modèle de collaboration s’inscrit dans la démarche de Terre d’Avenir visant une réorganisation des déchets en favorisant une gestion globale dont les objectifs sont les suivants :
Améliorer et optimiser la collecte,
Renforcer le traitement, le recyclage et le réemploi des déchets,
Terre d’Avenir s’engageant, également, par ailleurs, « à réfléchir à la gestion des déchets à l’échelle de l’île pour bâtir une cohérence d’action afin et au-delà de la poursuite de l’expérimentation engagée à Saint-Denis, de :
- Optimiser les filières de traitement, techniquement et financièrement (ouverture d’un centre de valorisation multi-filières, création de nouvelles déchetteries,…)
- Créer des espaces de réemploi dans les déchetteries,
- Conduire des actions de sensibilisation autour du réemploi et de la valorisation des déchets,
- Veiller à l’exemplarité de la Collectivité,
- Encourager l’implication citoyenne à la réduction des déchets,
- Lutter contre le gaspillage alimentaire.
Le nouveau marché de collecte des déchets ménagers sur Saint-Denis prévoit la collecte séparative des biodéchets.

JPEG - 136.4 ko

« Communication au plus près de la population »

Les livraisons seront précédées d’une campagne de communication de proximité, en porte-à-porte dans tous les quartiers ainsi que le souligne Rachid Razzack, le directeur de l’Environnement de la CINOR :
« La crise sanitaire de 2020 a induit un report à 2021 de nos actions de communication et de livraison. Pour s’assurer l’adhésion et la compréhension du plus grand nombre, la CINOR privilégie les actions de proximité. De concert avec la Ville, la communication au plus près de la population sera réalisée par nos équipes de médiateurs associés aux bénévoles des associations de quartier. La CINOR, la Ville de Saint-Denis, en collaboration avec la Fédération Dionysienne Populaire, mèneront des actions de proximité auprès des dionysiens pour les sensibiliser à ce nouveau geste de tri et promouvoir la collecte des biodéchets sur Saint-Denis. (…), (…) Ces messages doivent permettre aux habitants d’avoir une appropriation complète des gestes écocitoyens à travers un tri maitrisé de leurs déchets ménagers.
Nos « messagers du biodéchets » composés de deux bénévoles associatifs de quartier, d’un agent en insertion de la FEDED et d’un médiateur CINOR, informeront les habitants, en porte - à - porte, chaque jour.
Pour l’habitat individuel , le passage, en porte-à-porte, aura lieu la veille des livraisons des bacs. Il s’agira de remettre un guide tri, d’en expliquer les consignes et d’informer de la livraison du bac marron, contenant le bioseau et le rouleau de sachets, le lendemain par le prestataire de la CINOR .
Pour l’habitat collectif (privé ou social) : passage en porte à porte dans les résidences, pour là aussi, remettre un guide du tri, d’en expliquer les consignes, un bioseau et un rouleau de sachets. Il s’agira d’inciter les locataires à utiliser la borne située en pied d’immeuble », conclut Rachid Razzack qui feuillète pour nous le Guide du Tri.

Guide du tri

Avant-première de cette campagne d’information et de sensibilisation :
« Quels bénéfices pour mon geste de tri ?
« Économique :
- Pour participer à la maîtrise du coût de la gestion des déchets et contribuer à la création d’emplois.
- Pour réduire le poids et le coût de traitement des ordures ménagères : 30 % sont des restes alimentaires valorisables par compostage sans surcoût et face à un coût d’enfouissement en hausse ».
« Environnemental :
- Enrichir les sols grâce au compost produit ;
- Augmenter le recyclage des déchets jusque-là destinés à l’enfouissement.
- Aller vers un modèle d’économie circulaire où les déchets deviennent de nouvelles ressources ».

Les biodéchets, c’est quoi ?
« On appelle biodéchets ou restes alimentaires, les déchets organiques qui se décomposent naturellement comme les épluchures, restes de repas, coquilles, de crustacés, coquilles d’œufs, marc de café, etc. mais aussi les sachets de thé et les fleurs fanées ».

Pour trier, quels sont vos équipements ?
Sachets compostables : Un rouleau de 105 sachets compostables.
- Le sac se dégrade de la même manière que les déchets qu’il contient,
- Le sac supprime la formation de jus et d’odeurs,
- Il permet de transférer proprement les déchets de cuisine du bioseau jusqu’à la poubelle marron,
- Transparent, il permet de contrôler le visuel des agents de collecter

Le bioseau de cuisine :
« C’est un récipient de 10 litres : il stocke momentanément les sacs compostables et est facile à manipuler avec son anse. Il peut être placé sur ou sous le plan de travail de la cuisine. Le rincer régulièrement et fermer le couvercle après utilisation ».