Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Développement > Environnement

La Brigade Nature Ocean Indien évolue vers le Service départemental de l’OFB à La Réunion

Communiqué de presse de l’OFB à La Réunion

jeudi 18 mai 2023


Les réunionnais connaissent bien les « hommes en gris » de la BNOI. Depuis les années 1990, La Réunion a été le lieu d’une innovation nationale majeure en matière de police judiciaire de l’environnement avec une mutualisation des moyens de plusieurs établissements compétents sur l’eau ou la nature.


Cette mutualisation, appelée « Brigade Nature de l’Océan Indien », a concerné l’Office National des Forêts (ONF), la DIREN devenue DEAL en 2011, le Conseil Supérieur de la Pêche (CSP) devenu Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) en 2008 puis Agence française pour la biodiversité (AFB) en 2017 et l’Office National de la Chasse devenu Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) en 2000 et plus récemment le Parc national de La Réunion.

L’expérience concluante de la BNOI a inspiré les dernières évolutions législatives françaises en matière de protection de l’environnement et de rapprochement des polices au travers notamment de la création de l’Office français de la biodiversité en 2020.

Au gré des réformes et fusions, cette mutualisation n’avait plus lieu d’être et la BNOI fait maintenant place au Service Départemental de l’OFB à La Réunion.

Le Service Départemental de l’Office Français de la Biodiversité à La Réunion

L’Office français de la biodiversité contribue désormais, à La Réunion comme ailleurs, à l’exercice des polices administrative et judiciaire relatives à l’eau (pollution de la ressource, atteinte aux zones humides ou littoral), aux espaces naturels, à la flore et la faune sauvage (espèces gibier ou protégées, lutte contre les trafics d’espèces) et aux usages (pêche, chasse, espaces naturels).

Pour prévenir ou réprimer les atteintes à l’environnement, les inspecteurs de l’environnement de l’Office français de la biodiversité apportent leur expertise technique, surveillent le territoire, sensibilisent les usagers, recherchent et constatent les infractions, et font des interventions de contre braconnage.

A La Réunion, le Service départemental est renforcé avec l’arrivée de nouveaux agents qui permettront d’atteindre un effectif d’onze inspecteurs de l’environnement, compétents en mer comme sur terre.

L’exercice de ces polices spéciales à La Réunion est coordonné par les procureurs de la République et par le préfet dans le cadre d’instances régionales (Mission interservices de l’eau et de la nature MISEN pour le Préfet et Comité opérationnel de lutte contre la délinquance environnementale COLDEN pour le parquet).

Ces effectifs de l’OFB à La Réunion sont amenés à épauler régulièrement ceux de Mayotte, service départemental de Mayotte et Parc naturel marin de Mayotte, en particulier sur les questions de braconnage d’espèces protégées ou de police de l’eau.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus