Environnement

La création d’un nouvel outil pour le développement des énergies renouvelables

Environnement : Participation de la Région au GIP GERRI

Témoignages.re / 8 juillet 2009

Dans un communiqué dont on lira ci-après la teneur, diffusé hier à l’issue de la Commission permanente de la Région, la collectivité annonce sa volonté de participer au GIP GERRI, un outil « en complémentarité avec les instruments existants ».

La Loi d’orientation pour l’Outre-mer a consacré la compétence des Régions d’Outre-mer dans le secteur des énergies renouvelables.
Dans ce cadre, la Région a notamment initié le programme PRERURRE et la création de l’ARER pour contribuer à la réalisation de l’objectif d’autonomie énergétique, tel que fixé par le Président Vergès dès 1998. Cet objectif a été repris au plus haut niveau de l’Etat dans le projet GERRI Réunion 2030, dans le prolongement du Grenelle de l’Environnement.
C’est dans cette perspective que la Région apporte sa contribution à la création du Groupement d’Intérêt Public (GIP) GERRI.
Ce GIP regroupera l’Etat, la Région, le Département et les acteurs économiques et aura principalement pour objectif de favoriser les investissements pour porter et réaliser les projets opérationnels dans le secteur des énergies renouvelables.
Le GIP GERRI intervient donc en complémentarité avec les instruments existants. Il s’efforcera aussi d’obtenir de l’Etat la mise en œuvre des dispositifs réglementaires spécifiques permettant d’introduire à La Réunion une véritable réglementation thermique et faire de La Réunion un territoire d’expérimentation et d’excellence. Les énergies propres et les économies d’énergie sont ainsi au cœur des secteurs identifiés comme axes prioritaires : transports, urbanisme, tourisme…
C’est donc un saut qualitatif qui est aujourd’hui franchi avec l’élargissement du partenariat et l’élaboration d’un projet global en inscrivant le développement durable dans tous les secteurs de la vie économique et sociale.