Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Développement > Environnement

Le « plan d’épargne avenir climat » : la nouvelle épargne des jeunes

Industrie verte : un placement destiné aux jeunes

mardi 16 mai 2023


La « plan d’épargne avenir climat » fait partie des mesures du projet de loi « industrie verte », qui sera présenté le 16 mai par le gouvernement lors d’une conférence de presse, puis en Conseil des ministres.


Ce nouveau produit d’épargne, destiné aux jeunes, va être officialisée par le ministre Bruno Le Maire ce 15 mai matin sur BFMTV/RMC. La création de ce plan fait partie des mesures du projet de loi « industrie verte ».

Ce projet sera présenté le 16 mai par le gouvernement lors d’une conférence de presse puis en Conseil des ministres, après que ses grandes lignes ont été dévoilées par Emmanuel Macron jeudi dernier.

Pour le gouvernement, l’intérêt de ce nouveau produit d’épargne est de dégager des fonds pour financer des investissements et des projets bas carbone. Il sera distribué par les banques et les assureurs.

« L’industrie demande beaucoup de capital. Il y a du capital public, mais il faut aussi que l’épargne privée soit mobilisée pour cela. Nous souhaitons que l’épargne des jeunes puisse être mobilisée pour cela », a expliqué le ministre de l’Économie.

Une rémunération « plus attractive que celle du livret A »

Ce plan d’épargne climat pourra être ouvert par les parents dès la naissance de leur enfant et avant leur majorité. Les fonds seront bloqués jusqu’aux 18 ans du bénéficiaire, sauf événement exceptionnel (décès, maladie…), « afin de pouvoir financer des projets de long terme », a précisé le gouvernement.

Sa rémunération « sera sans doute plus attractive que celle du livret A », a simplement dit Bruno Le Maire. Le ministère de l’Économie a fourni quelques précisions, expliquant que « la rentabilité ne sera pas fixée administrativement, mais dépendra du rendement des investissements réalisés ». Ainsi, elle sera « attractive dès lors qu’il s’agira d’un produit d’investissement de long terme non liquide à tout moment ».

Pour inciter les parents à ouvrir un tel livret, celui-ci bénéficiera d’un « avantage fiscal exceptionnel », a souligné Bruno Le Maire. Il y aura « zéro impôt et zéro cotisation » à payer au moment du déblocage de ce plan.

Le plafond de versement « sera aligné sur celui du livret A, soit près de 23.000 euros », a précisé Bercy. Le gouvernement se veut optimiste sur le succès de ce produit d’épargne, le gouvernement estimant que sa collecte annuelle pourrait atteindre 1 milliard d’euros « à son plein potentiel ».

Cette épargne pourra financer des projets assez larges, ayant seulement pour point commun d’être écologiquement vertueux. « L’affectation de ces fonds sera contrôlée par la Caisse des dépôts et de ces consignations pour s’assurer que l’argent va bien vers une PME qui fait des batteries électriques, de l’hydrogène vert ou d’autres projets qui sont strictement et rigoureusement verts », a assuré Bruno Le Maire.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus