Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Développement > Environnement

Préservation de la biodiversité : Cap Business Océan Indien et Expertise France s’associent pour fédérer le secteur privé

700 000 euros pour sensibiliser et former les entreprises

vendredi 27 mai 2022


Engager les entreprises de la région à œuvrer en faveur de la préservation de la biodiversité, aussi bien terrestre que marine. Voilà l’objectif du partenariat conclu entre Cap Business Océan Indien, association réunissant les acteurs du secteur privé régional, et Expertise France, filiale du groupe Agence française de développement (AFD). Une convention de financement de 700 000 euros a été signée entre les deux entités le vendredi 13 mai, en marge de la Journée mondiale de la biodiversité observée chaque année le 22 mai, dans le cadre du programme Varuna. L’objectif est de fédérer un ensemble de partenaires du développement autour d’un enjeu vital : la sauvegarde du hotspot de biodiversité du sud-ouest de l’océan Indien.


Ces fonds financeront le projet Business for Biodiversity, qui prévoit des actions de sensibilisation et de renforcement des capacités à l’intention des entreprises de la zone jusqu’en 2025. Le but est de les aider à mesurer leur impact sur les écosystèmes, et les encourager à adopter des pratiques et des solutions fondées sur la nature.

« Le constat est unanime : les entreprises privées de la région sont peu sensibilisées aux enjeux de biodiversité, et disposent encore moins des outils pour mesurer leur empreinte écologique. Avec le projet Business for Biodiversity, nous voulons y remédier à travers la sensibilisation, la formation et un accompagnement technique. Ce faisant, nous voulons qu’elles intègrent les enjeux liés à la biodiversité dans leur pilotage et engagent une réflexion sur leurs modes de production », explique Virginie Lauret, directrice exécutive de Cap Business Océan Indien. « Nous sommes fiers de pouvoir compter sur le soutien d’Expertise France, qui nous donne ainsi l’opportunité de participer à la mise en œuvre d’une composante du programme Varuna », ajoute-t-elle.

Pour Valentin Grange, chargé de projets au sein du pôle Biodiversité d’Expertise France, « l’exceptionnelle biodiversité endémique du sud-ouest de l’océan Indien constitue une identité forte pour la région. Cette identité est cependant menacée par l’érosion de la biodiversité qui met en péril l’ensemble des services écosystémiques, tels que l’approvisionnement en eau douce, la régulation des sols ou encore la pollinisation. Ces services écosystémiques sont encore peu pris en compte dans les plans de croissance du secteur privé. C’est pour cela qu’il nous semble nécessaire d’inciter des efforts coordonnés et de soutenir les acteurs économiques de la région dans la prise en compte des enjeux de transition écologique. Grâce à son action et à sa capacité de structurer des réseaux d’acteurs régionaux, Cap Business Océan Indien est le partenaire idéal pour mener à bien cette mission ».

La mise en œuvre de ce projet sera pilotée, dans les six territoires de la région, par un chargé de mission qui sera bientôt recruté. En sus de l’élaboration d’un plan d’actions, il sera chargé d’animer une plateforme de dialogue public-privé autour des thématiques relatives à la biodiversité, au capital naturel ainsi qu’aux solutions fondées sur la nature. Des universitaires de la région seront étroitement associés à ces échanges afin de consolider l’articulation entre le monde académique et économique.

Plusieurs outils de sensibilisation seront développés tout au long du programme pour vulgariser des connaissances, en particulier sur les indicateurs d’impact écologique des entreprises. Les experts comptables et les responsables RSE des entreprises de la région seront formés aux outils de comptabilité sociale et environnementale.

Pour Cap Business Océan Indien, ce partenariat avec Expertise France s’inscrit dans la stratégie présentée dans la Feuille de route 2021-2026, publiée en novembre 2021. Dans laquelle l’association a fait de la préservation de la biodiversité une priorité transversale, au même titre que l’économie circulaire, l’inclusion, et les stratégies bas-carbone et résilience des entreprises. L’objectif est de faire émerger un nouveau modèle économique plus juste, durable résilient à l’échelle régionale. Le projet Business for Biodiversity est rendu possible grâce au financement de la France à travers l’AFD et sa filiale Expertise France.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus