Environnement

« Saint-André ne doit pas revivre pareille catastrophe »

Jacky The-Seng, conseiller municipal PCR

Témoignages.re / 28 avril 2018

Le conseiller municipal communiste de Saint-André appelle à la recherche de solutions durables pour protéger la population de Saint-André des effets des tempêtes tropicales et des cyclones.

JPEG - 33.3 ko

La tempête Fakir a dévasté notre ile. Saint-André a été particulièrement touchée. Nouvel élu municipal de l’opposition, je tiens à exprimer ma solidarité aux familles, aux commerçants, agriculteurs, etc qui ont subi des dommages, dans certains cas très importants.

Cette scène spectaculaire, effrayante de fleuve de boue en ville causant des dégâts considérables ne doit pas occulter les ravages causés par le passage de Fakir dans les autres secteurs de la commune. Tous les quartiers ont été durement impactés : les rues et chemins transformés en ravines, des dizaines d’habitations inondées et beaucoup d’autres ont été menacées de l’être, sans compter les dommages provoqués par le vent. Qu’en serait-il, si le phénomène avait duré dans le temps et s’il s’était produit dans la nuit ?

L’heure n’est pas à la polémique, mais force est de constater que toutes les leçons n’ont pas été tirées des précédentes tempêtes qui ont frappé La Réunion ainsi que les nombreux épisodes de fortes pluies qui ont, à chaque fois, entrainé des inondations et leurs lots de dégâts dans notre commune.
Il y a là urgence à trouver des solutions durables pour que Saint-André n’ait pas à revivre une telle catastrophe.

Jacky The-Seng