Opération « 1 naissance, 1 arbre » dans la capitale

Saint-Denis construit une forêt : des milliers d’arbres replantés

9 février

Le vert s’implante et s’empare de Saint-Denis, qui poursuit son projet de Ville écologique et durable. Le territoire dionysien a pris le parti d’une transformation urbaine pour faire face aux multiples enjeux environnementaux, comme le réchauffement climatique. Dans ce cadre, une action de plantation d’arbres a eu lieu ce jeudi 8 février au Cœur Vert Familial en présence d’une classe de CE2 de l’école Henri Dunant ainsi que des gramounes d’un club senior du quartier. Toute une symbolique pour l’opération « Une naissance, un arbre ».

Au total ce sont plus de 2 200 végétaux qui ont vu le jour au cours de l’année 2022-2023 dans le cadre du projet « une naissance, un arbre ». Entre la médiathèque François Mitterrand, le piton du Cœur Vert Familial ou encore son skatepark, les plantations ont eu lieu aux quatre coins de la ville pour offrir un territoire harmonieux et agréable à vivre.
Pour rappel le projet « une naissance, un arbre » a pour but de planter un arbre à chaque naissance d’un bébé dionysien. Depuis son lancement en février 2021, ce sont plus de 6 000 arbres et espèces végétales, endémiques, exotiques et non envahissantes, qui ont été plantées sur le territoire. Pour 2024, la Ville a pour objectif de donner naissance à 2 000 végétaux supplémentaires, en s’implantant sur d’autres quartiers, comme le Chaudron ou la Bretagne.

17000 arbres dans la forêt urbaine du Barachois

Or, pour devenir la Ville verte qu’elle s’est fixée, Saint-Denis va encore plus loin. Au total, le territoire dionysien comptabilise plus de 20 000 arbres et arbustes. On ajoute aux 6 000 plantations du projet « une naissance, un arbre », 710 dans le cadre de l’École du Bonheur, 17 000 verront le jour dans la future forêt urbaine du Barachois, une cinquantaine d’arbres sur le square du Barachois et de plus de 47 000 arbres sur le furur Dionypark.
Toutes ces plantations ne sont que des plus pour la préservation de notre environnement et de notre écosystème. En effet, les végétaux permettent d’augmenter la production d’oxygène, tout en stockant le carbone ainsi que les eaux pluviales. Par leur présence, ces arbres et arbustes permettent de limiter les îlots de chaleur en ville et ainsi d’offrir un meilleur confort thermique aux habitants. Ces espaces rafraichissants et verdoyants deviennent ainsi un terrain de jeu idéal pour de nombreuses espèces animales.
La mandature souhaite faire de Saint-Denis la Ville jardin de demain afin que chaque habitant puisse s’épanouir dans un environnement sain, mieux respirer, et ainsi créer leur propre bonheur au quotidien.

Echanges entre les générations

Brigitte Adame, 2e adjointe et élue du secteur de Montgaillard : « Le projet Un arbre, une naissance, est un projet à la fois de verdissement de la Ville et d’hyper proximité. Il s’agit d’amener du rafraîchissement, de l’apaisement dans les quartiers ou encore de la bonne santé, tout en créant un maillage intergénérationnel. En effet, nos seniors connaissent énormément les bienfaits des plantes, c’est pourquoi la transmission de ces valeurs aux générations futures est importante. Il faut aussi que tout le monde prenne sa part de responsabilité face au réchauffement climatique, pour que chacun accède à un meilleur cadre de vie. »


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?