Environnement

Sainte-Suzanne : pour la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Sainte-Suzanne apporte sa contribution à une demande générale

Témoignages.re / 25 avril 2018

La commune de Sainte-Suzanne a été particulièrement touchée par le passage de la tempête Fakir. Le maire Maurice Gironcel a donc demandé à l’État la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. C’est ce qu’indique un communiqué diffusé hier.

JPEG - 126.5 ko
Maurice Gironcel aux côtés des habitants sinistrés par le passage de la tempête Fakir.

Des dégâts importants ont été constatés tant sur le réseau routier et les équipements publics, que chez de nombreuses familles qui ont subi des inondations.

Depuis ce matin (hier - NDLR), les services municipaux sont à pied d’œuvre pour accompagner les sinistrés et remettre en état les réseaux.
Le Maire de la commune, Maurice Gironcel, tient à souligner la réactivité des agents et à saluer la solidarité qui s’est exprimée entre les habitants de Sainte-Suzanne.

Après la visite des quartiers sinistrés et au vu de l’état qui a été dressé par les services municipaux, le Maire de Sainte-Suzanne a engagé (...) auprès du Préfet de La Réunion une procédure visant à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.