Environnement

"Sauvons la Convention Citoyenne pour le Climat"

Pétition pour le climat !

Témoignages.re / 21 novembre 2020

Cyril Dion, écrivain, réalisateur et militant pour l’environnement, a lancé une pétition en ligne afin de demander au président de la République, Emmanuel Macron, qu’il tienne sa parole et soumette, "sans filtre", les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat au référendum, au parlement ou à application réglementaire directe.

Selon Cyril Dion (image ci-dessous), la crise climatique qui nous attend sera infiniment pire que celle que nous traversons avec la Covid-19 . Elle pourrait tout simplement rendre notre planète inhabitable.

Citant une étude Harris, Cyril Dion explique que 9 Français sur 10 à penser qu’il est urgent d’agir face au changement climatique. Même le Haut Conseil pour le Climat, mis en place par Emmanuel Macron, estime que « les actions climatiques ne sont pas à la hauteur des enjeux ni de ses objectifs ».

"Pour la première fois de l’Histoire, un président français a accepté de faire confiance à 150 citoyens tirés au sort, représentatifs de toutes les réalités du pays. Ils ont travaillé pendant 9 mois pour proposer des solutions, acceptables par tous, afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030", a indiqué ce dernier.

"Mais discrètement, le gouvernement est en train de détricoter et d’affaiblir bon nombre de leurs mesures avant de les soumettre au vote formel des députés ou des Français", raison pour laquelle l’écrivain a lancé cette pétition, avec un objectif de 250 000 signatures.

En effet, selon Matignon, sept ou huit propositions de la convention, de nature fiscale, seront intégrées dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2021, et treize autres incluses dans le plan de relance, faisant partie du PLF.

Mais les associations de défense de l’environnement assurent que la majorité des mesures fiscales et budgétaires de la convention ont pour l’instant été retoquées, détricotées ou repoussées.

« C’est de l’enfumage. Les mesures de la convention ont été édulcorées au maximum : il en reste l’habillage, mais il manque le contenu. C’est une occasion manquée, car le projet de loi de finances fait partie des textes-clés pour mettre en œuvre la transition écologique », a dénoncé Clément Sénéchal, chargé de la campagne climat à Greenpeace France, au quotidien Le Monde.

A l’écriture de de cet article, la pétition compte 124 235 signatures.
https://secure.avaaz.org/campaign/fr/convention_climat_cd/?kDPLmdb