Environnement

SIDELEC-EDF : batterie de stockage centralisé pour la Transition Énergétique

Energies renouvelables : inauguration à Saint-Leu

Témoignages.re / 25 septembre 2019

Le SIDELEC Réunion, représenté par son président Maurice Gironcel a participé ce mardi 24 septembre 2019 à l’inauguration de la batterie de stockage centralisé d’EDF à Saint-Leu. D’une puissance de stockage de 5 MW, immédiatement ré-injectable sur le réseau électrique de l’île, cette batterie permet de pallier aux avaries liées aux énergies intermittentes sur le réseau.

JPEG - 101.4 ko

En tant que président du syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion, « je ne peux qu’être fier, qu’ensemble, nous relevions les défis de la transition énergétique, à travers des solutions innovantes » a indiqué le président du SIDELEC lors de son intervention. En effet, cette action de stockage permet de faire face à la variabilité des Energies Renouvelables sur le réseau électrique de l’île. « C’est une démarche commune que nous menons avec notre gestionnaire de réseau EDF, dans un contexte qui nous oblige à nous adapter en faisant des choix responsables, qui vont dans le sens du développement durable ».

5 MW réinjectés sur le réseau

Avec l’installation d’une batterie de stockage de 5 Mégas Watt, lauréat du premier appel à projet de la CRE pour du stockage d’électricité en zones insulaires, c’est une réponse à l’un des principaux défis de la transition énergétique, qui est le stockage de l’énergie.
Ce système de stockage centralisé, permet de réinjecter l’énergie électrique sur le réseau et ainsi mieux gérer les chutes de fréquences qui ont un impact sur la distribution de l’électricité sur l’ensemble du réseau.
De notre côté, le SIDELEC n’a pas manqué de faire part de ses projets structurants en matière de développement durable. Le syndicat intercommunal initie la même démarche de stockage électrique, dans le cadre du programme d’électrification de Mafate, qui permettra d’atteindre l’autonomie énergétique du cirque, avec une production d’électricité 100% solaire.

Les projets structurants du SIDELEC en matière de développement durable

En effet, dans le cas du site isolé Mafate, l’absence de système de secours alimenté par énergie fossile, nécessite de mettre en place des systèmes de stockage d’énergie de grandes capacités.
Les installations déjà en service dans le cirque, ont parfaitement passer l’épreuve des derniers cyclones qui ont traversés notre île. « C’est donc un pari qu’on peut dire réussi pour le SIDELEC et notre partenaire EDF, avec qui nous collaborons, pour faire de La Réunion, une île verte ! » a ajouté Maurice Gironcel.
En plus de l’électrification photovoltaïque du cirque de Mafate, Le SIDELEC mène actuellement d’autres projets structurants, tels que la rénovation de l’éclairage public de 13 communes et le développement de la mobilité électrique verte.
Le SIDELEC acquière également des véhicules électriques et étudie leur alimentation à partir d’énergies renouvelables.
En effet, des études de faisabilité d’installations de recharges de véhicules électriques par production solaire ont donc été menées sur le bâtiment du siège à Sainte Suzanne et sur le projet de l’antenne sud à Saint Pierre.

Il en ressort pour le bâtiment du siège à Sainte Suzanne :
· La possibilité de recharger 4 véhicules électriques par l’installation d’une borne de recharge double alimentée par un champ solaire de 30 kilo Watt crête en toiture du bâtiment,
· Le stockage sous forme d’hydrogène, du surplus d’énergie produite, notamment le weekend,
· La possibilité d’installer une station de recharge pour les besoins de deux véhicules électriques, avec stockage hydrogène « H2 »,
· La réinjection du surplus d’énergie non stockée dans l’autoconsommation électrique globale du bâtiment.

L’installation d’une borne de recharge pour les véhicules électriques « hydrogènes » qui sera une première à La Réunion et dans les ZNI, s’inscrit pleinement dans le grand plan national de déploiement de cette filière d’avenir prometteuse, qui se structure tant au niveau national que mondial.
L’installation d’une station « hydrogène » au SIDELEC, sera d’autant plus vertueuse que l’énergie nécessaire à sa production. Et son stockage (électrolyse de l’eau, compression du gaz…) sera d’origine photovoltaïque.